Reconversion

J’ai osé… me prendre au sérieux

Je me considère comme une petite joueuse. Loin d’être professionnelle. Abonnée à la case amatrice et sans aucune expertise. J’ai vraiment du mal à me prendre au sérieux. À donner de la valeur à ce que j’ai appris et vécu. À ce que j’ai fait et ai vu. Très vite, je me positionne en apprentie. Je minimise. J’essaye aujourd’hui de penser différemment. De valoriser mon expérience, mes compétences. Je me sens de plus en plus apte à transmettre. Je commence sérieusement à penser que j’ai quelques qualités pour lancer mon business.

 

C’est votre attitude, bien plus que votre aptitude, qui détermine votre altitude. Zig Ziglar. Click To Tweet

 

Suite à une enquête métier, on m’a proposée de participer à la préparation et à l’animation d’ateliers sur le thème « Révélez vos talents ». (Je vous en ai parlé ici). J’y ai vu une très belle opportunité. L’occasion pour moi d’afficher mon nouveau moi. De laisser vivre mes émotions, mes tremblements, dans un cadre professionnel. Tout en me sentant en sécurité et protégée de tout jugement. Je me suis déplacée chez la personne à l’initiative du projet. J’ai soumis mon idée. Et à ma plus grande surprise, et ma plus grande joie, c’est mon concept qui a été retenu ! Oui, le déroulé que j’ai proposé l’a convaincue !

 

Moi qui n’osais imaginer le sérieux de ma proposition. Moi qui pensais que je n’avais rien à lui apprendre et que mon point de vue resterait à l’état de suggestion. J’ai pris conscience de mon savoir. Je ne suis pas à côté de la plaque. Ma vision de l’accompagnement est comprise et réaliste. Elle parle. Elle vaut même le coup d’être partagée. J’en suis aujourd’hui convaincue, j’ai les ressources pour aider. La Gestalt est mon approche. Probablement que je n’inventerai rien. Mais avec tous mes bagages, je peux aider d’autres personnes à avancer. Une professionnelle reconnait le bien fondé de ma pensée. J’ai probablement plus de légitimé que je veux bien m’en accorder.

 

« On peut toujours plus que ce que l’on croit pouvoir. » – Joseph Kessel

  • 11
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 1
  •  
  •  
  •  
Tagged , ,

16 thoughts on “J’ai osé… me prendre au sérieux

  1. Bravo! C’est un premier grand pas!
    Moi je crois que je doute encore de moi. Quand Chéri m’a dit tu pourrais animer un atelier d’écriture, j’ai failli m’étouffer!

    1. 🙂 Et si il t’en sens capable il a probablement raison 🙂 Nous sommes nos propres barrières, j’en suis convaincue Je travaille ardemment pour lever les miennes ! Merci Marie pour ton partage

    1. Merci Zenopia 🙂 Mais c’est un long combat chez moi loin d’être gagné ! Disons que j’y travaille et que je me bats pour arrêter de me limiter moi même : je veux toujours plus de liberté ! 😉 On y arrivera, tu verras 😉

    1. Merci 🙂 Oui c’est tellement plus facile de se négliger et de se diminuer C’est tout ce que j’ai toujours fait ! C’est un long chemin pour inverser la tendance J’y avance pas après pas 😉

    1. Merciii !! Mais comme j’aime à le répéter le chemin est encore long ! J’essaye de valoriser chaque pas fait C’est ma façon de continuer 😉

    1. Oh c’est gentil 🙂 Je ne peux m’empêcher de dire petite réussite mais oui j’avance 😉 Contente de faire partie du même clan d’amatrices 🙂

  2. BRAVO !!!
    Je suis trop contente pour toi !
    Bien sûr que c’est une réussite, c’est ton concept qui l’a emporté, c’est génial.

    Ca va être top !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *