Freelance

Freelance : pourquoi je choisis de reprendre un travail ?

Freelance : pourquoi reprendre un travail - Un revenu extérieur pour plus de liberté

Freelance : pourquoi je choisis de reprendre un travail ? Je l’envisage de plus en plus sérieusement. C’est même acté dans ma tête : en novembre, j’envoie mes premières candidatures pour trouver un emploi à temps partiel. Je t’en ai déjà parlé, le monde de l’entreprise m’effraie. Et pourtant. Les réserves se tarissent. J’ai besoin, comme tout à chacun, d’argent pour vivre. Je vais donc me lancer ce nouveau défi. Pour ainsi avoir, je l’espère à compter de mars, au plus tard, un minimum d’argent pour vivre. Et je n’ai pas honte, ni de regret. C’est une très belle façon de donner toutes les chances de réussite à mon projet. Je t’explique pourquoi. Comme quoi… Ne jamais dire, jamais.

Rester uniquement indépendante

Détrompe-toi, je ne fais pas marche arrière. C’est même, complètement l’inverse ! J’ai pris conscience de mon besoin de reprendre un travail en parallèle, il y a une semaine déjà. Pour me donner toutes les chances de réussir dans mon projet de freelance. Au début, je ne voulais pas. Je préférais accepter n’importe quelle mission, même celles qui ne me plaisaient pas, pour faire rentrer de l’argent : outplacement, bilan de compétences avec pression de résultat, tout ce que je déteste. Plutôt souffrir en tant que freelance, qu’à nouveau retrouver un statut de salarié. Je préférais galérer quelque peu, un certain temps, plutôt que de me retrouver salarié en contrat. Je m’étais convaincue que cela me donnerait encore plus la gnac. Que si j’étais dans une situation financière précaire, alors ma motivation pour développer mon activité de freelance n’en serait que décupler !

Freelance : pourquoi reprendre un travail - Avoir un temps partiel pour pouvoir dire non

Et je ne serai pas dispersée. Uniquement concentrée sur mon activité d’indépendante, je garderai mon toute énergie pour ce qui me tient à cœur. Je n’aurai ainsi aucun regret. Moins de contraintes, plus de temps disponible. Faire les choses entièrement et pas à moitié… Encore une croyance bien encrée dans ma tête : si je veux bien faire les choses, je dois en baver et continuer de m’accrocher… Mais aujourd’hui, je doute que ce soit la clé. Enfin pour moi. Et reviens sur ma décision. J’ai décidé, en parallèle, de reprendre un travail, et je suis OK avec ça.

Pourquoi je choisis de reprendre un travail

Freelance : pourquoi reprendre un travail - Ne pas se faire violence et se développer en douceur

Pourquoi reprendre un travail ? Parce que je commence à me connaître. Mes angoisses et peurs associées au monde du travail ne sont pas loin… Ma représentation du monde de l’entreprise est tellement ancrée, que je dois me battre pour la faire taire. Et pour cela, il n’y a qu’un seul moyen : je dois poser mes limites. Oui, si je ne veux plus me rendre malade au travail, il me faut poser mon cadre. Ce que je veux et ce que je ne souhaite plus. En tant que freelance, c’est un luxe dont je souhaite bien profiter. Je ne veux pas devoir, pour raisons financières, accepter tout et n’importe quoi. Si je veux que mon activité prospère, je dois m’écouter et ne plus me faire violence comme avant. Je le sais : si je me sens bloquée, contrainte, et sous pression, ce sera le retour des médicaments… J’aurais alors le sentiment de revenir en arrière…

Je souhaite à travers mon activité d’indépendante, m’épanouir. Me sentir rassurée et en sécurité. Créer un cadre, pouvoir dire non et répondre à mes propres critères de liberté. Et pour que cela soit possible, il me faut un revenu à côté. Garanti. Au moins pour le début. Un travail, à côté, qui ne me prenne pas toute mon énergie. Je vais donc prendre le temps de choisir. Et pour lui aussi, affirmer mes limites. Je souhaite avoir le pouvoir de refuser des missions de freelance qui ne me correspondent pas. Et pour cela, je ne dois pas avoir le couperet de l’argent au-dessus de la tête. Grâce à ce temps partiel.

Un cadre, une sécurité

Alors, lorsque je postulerai en novembre, pour combattre mes peurs qui se réanimeront, je me rappellerai pourquoi je le fais. Et pour qui également. Reprendre un travail est un choix que je pose. Personne ne m’y oblige. Et je pense que c’est la meilleure décision. Ce travail à côté me permettra de voir du monde. D’élargir encore un peu plus mon réseau social. Avec l’argent perçu, je me sentirai moins aux abois. Je vois de nombreux autres avantages : ne pas avoir le temps de trop réfléchir, me sentir active… J’entends déjà la question : oui, mais quel travail ? Je ne sais pas. Je vais rester ouverte aux propositions. Aujourd’hui, je sais ce qui compte pour moi : une ambiance, une activité, un minimum autonome et être en relation. Je n’ai pas d’ambition. En tout cas, elle ne se porte pas ici. C’est mon activité de freelance qui compte.

Freelance : pourquoi reprendre un travail - Une soupape de sécurité, pour plus de liberté

Reprendre un travail, c’est me rapprocher un peu plus près de mon rêve. C’est y aller moins vite, peut-être, mais avec plus de douceur. Et puis reprendre un rythme cadré, ne peut que m’aider à être en mouvement. Je peux imaginer combien j’aurai hâte de m’atteler à mon activité d’indépendante quand le moment me le permettra. Alors bien sûr, ce n’est pas parce que je l’ai décidé, que je vais trouver un emploi comme ça ! Mais j’ai le temps, d’ici novembre, de poser par écrit ce que je veux et ne veux plus. Et d’ici mars, de trouver ce qui me convient. Je souhaite être attentive à l’environnement, pour me sentir le plus à l’aise. Les premiers jours seront déstabilisants. Je ne me fais pas de film. Mais pour qui est-ce évident de démarrer un nouveau poste ? Je ne suis pas différente.

Reprendre un travail pour moi

Une nouvelle étape dans mon projet ! Je crois que ce sera une première ! De rechercher un emploi pour moi. Et non pas pour répondre à une pression sociale ou a une idée de ce que l’on attend de moi. Et puis novembre, je n’y suis pas ! D’ici là, je vais continuer de développer mon activité d’accompagnatrice en transition professionnelle auprès des particuliers. Recevoir mes premiers clients et consolider mon réseau. Et bien sûr profiter de l’été ! Mon bébé sera là. Je serai une nouvelle personne, je n’en doute pas. En attendant, et si je profitais de l’instant présent ?!

♥ Pour continuer à me suivre, abonnes-toi à ma newsletter. Et reçois en cadeau mon ebook ♥ (Vérifie tes spams pour confirmer ton inscription)

Besoin d’être accompagné(e) dans ta transition professionnelle ? Je peux être là pour toi ! En face à face, ou en ligne. Pour en savoir plus, clique ici.

  • 22
  •  
  • 12
  •  

6 réflexions au sujet de « Freelance : pourquoi je choisis de reprendre un travail ? »

  1. Je comprends complètement ton choix Emeline! Et ce qui est essentiel c’est que c’est TON choix justement. Et que donc il est posé et réfléchi et va aussi te libérer du temps – au moins en pensées – pour ce qui compte pour toi. En continuant à aller de l’avant.
    Merci d’avoir posé ces mots ici.
    Belle journée et doux weekend à toi

  2. Ah oui, je me demandais du coup comment tu allais faire parce que ton petit va naître d’ici quelques mois. Ca va pas être évident tout ça mais si tu penses que c’est ce qui est bon pour toi alors go !

    1. Oui pas évident ! Je préfère me dire qu’il s’agit de nouveaux défis ! Je ne sais pas – et personne ne sait d’ailleurs ! – comment cela va se passer, mais j’essaye de m’accrocher à certaines idées 🙂 Merci Ornella Belle journée à toi Bises

  3. choix très courageux, je me lance tout juste dans la grande aventure du free lance et de l’entrepreneuriat mais rien ne me dit que dans 6 mois, 1 ans je doivent faire demlis tour pour les même raison que toi, gagner de l’argent et faire en sorte que mon activité devienne pérenne 🙂

    1. Merci pour ton partage Je ne vois pas la reprise d’un temps partiel comme un demi-tour mais comme mon propre chemin Peu importe le comment, je n’oublie pas l’objectif 🙂 Plein de succès à toi et bravo pour ton lancement en tant que freelance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.