Lifestyle

Trouver l’équilibre

Trouver l'équilibre

Trouver l’équilibre – Comme j’ai déjà pu te le confier ici, j’ai décidé de ne pas choisir. Boulimique de la vie depuis que j’en ai trouvé le sens, je fais le vœu de poursuivre mon déploiement sur tous les pans. ✨ De toujours continuer de me découvrir et d’apprendre. Pour cela, je jongle entre diverses activités et porte une multitude de casquettes 🧢. La première, celle de maman. La seconde, coach professionnelle en freelance ; Je suis également femme et amante ; Sans oublier mon statut de stagiaire en Gestalt ; Et la dernière, là tout de suite, évidente : celle de blogueuse 💻, pour partager mon cheminement. Mais toutes ces envies, ces centres d’intérêts, ont leurs limites. Comme tout être humain, je ne peux pas me dédoubler. Je ne m’appelle pas Shiva avec une ribambelle de bras. Le temps m’impose des choix et souvent de m’arrêter. Mon corps, le stress, la fatigue m’envoient des signes. Si je souhaite réaliser tout ce à quoi j’aspire, il va me falloir m’organiser, prendre le temps et poser mes limites. En quelques mots, trouver mon équilibre.

De multiples facettes

Et trouver l’équilibre n’est pas facile… Je me reconnais deux attitudes face à mes journées bien remplies. Soit, je suis totalement engagée, investie, concentrée sur l’un des aspects – écrire 🖊cet article par exemple -, et j’en oublie tout le reste. Soit je tente vainement d’être un peu disponible et présente sur tous les plans, et suis nulle part finalement… Le corps disponible pour l’un, mes pensées préoccupées par l’autre. Et entre les deux mes émotions dans le chaos. Deux comportements, donc, qui ne me satisfont pas vraiment. Je me sens souvent comme déchirée, remplie de culpabilité. De gêne et de tristesse 😢 aussi. Est-ce vraiment ce qu’une bonne maman est censée faire ? Vais-je réellement développer mon activité de freelance en passant autant de temps avec mes enfants ? Tous ces introjects viennent résonner dans ma tête 🤯. Malgré mon souhait de m’écouter moi, ces phrases, croyances, dictats, viennent me faire douter et tout remettre en question.

Trouver l'équilibre entre mes multiples facettes

Oui, en ce début d’année, je me sens secouée. Dans tous les sens 🌬. Stressée même, pour ne pas dire paniquée. Constamment, je m’interroge. Vais-je y arriver ? Ne me suis-je pas lancée dans trop de projets en même temps ? Et régulièrement, la même question revient : où est ma place ? Lorsque je suis en practicum de Gestalt, j’ai mal au ventre en pensant à bébé à la crèche avec qui je voudrais être. Et lorsque je suis à la maison avec mes enfants, je pense à tout ce que je ne fais pas pour développer mon activité de freelance… Soit je considère l’un, et oubli tout le reste. Soit je considère tout, et ne suis dans rien. Comment être sereine ?

Trouver l’équilibre

Trouver mon équilibre

Avant toute chose, il me faut bien l’admettre : l’équilibre parfait n’existe pas. Plus que de trouver un équilibre, il va s’agir de trouver MON équilibre. Celui dans lequel je me retrouve. Celui qui me permettra d’être fière de moi, et de me sentir au bon endroit. Pour cela, je le sais, la première chose à faire est de me connecter à mon besoin. Et parfois, comme en ce moment, il est criant ! Il s’appelle dormir 🛏. Oui, bébé ne fait pas ses nuits. Mes cernes grandissent. Et quand vient le soir, la moindre contrariété me déstabilise. Alors bien que cela ne soit pas dans mes habitudes, je le sais, j’ai besoin de faire des siestes. Mon équilibre sans sommeil, ne pourra pas se faire. Bien sûr, mon besoin n’est pas toujours aussi évident. Trop souvent la journée démarre et je fonce la tête baissée dans ce qui m’apparaît être le plus urgent.

Pour changer cela, je le pose avec toi, chaque matin, je démarrerai par une méditation 🙏. Ralentir, respirer. Pour me connecter à ce qui compte vraiment. C’est ce que l’on appelle en Gestalt le pré-contact. Prendre le temps de se connecter à soi, avant l’engagement et la mise en contact. Car si je suis consciente et à l’écoute de ce que je veux vraiment, nul doute que par la suite, j’assumerai plus facilement mon choix. Si je suis au clair avec mes aspirations profondes, je pourrai m’atteler à l’activité choisie sans jugement. À moi d’apprendre à accueillir mon ressenti. Et à continuer de me faire confiance.

Faire un choix

Naturellement, je me connais, il va m’être difficile, voire impossible, de vivre sans agenda et to-do listes 📄. J’ai besoin de savoir un minimum où je vais et de décharger mon esprit de tout ce que j’ai à faire. Mais ce qui sera nouveau, c’est d’ajuster. De rayer, reporter ou annuler sans culpabiliser. De ne pas m’auto-flageller si je change d’avis ou reviens sur une envie. De faire taire ces voix intérieures qui me diront « Là, non, il te faut lire tes cours », ou encore « jouer avec ton fils ». Trouver l’équilibre, c’est pour moi finalement, accueillir qui je suis. Je vais faire des erreurs. Sans aucun doute passer à côté parfois de l’essentiel. Mais j’ai envie de croire, qu’en me respectant moi, je vivrai tout simplement la vie de mes rêves 🌟. Sans remords ou regret. Bien sûr, j’ai, et aurai, des impératifs et deadline à respecter. Des délais ou tâches imposés. Mais si je les compte sur les doigts d’une main, et si entre chaque obligation, je prends plaisir à ce que je fais, je crois que j’aurai tout gagner.

Trouver l'équilibre de vie

Trouver l’équilibre, je le sais, est mon plus grand challenge pour cette année. Je connais ma responsabilité associée : celle d’assumer et de vivre avec mes choix. Pour cela, je vais, encore et toujours, travailler à quitter cette idée d’être parfaite. Et me défaire de ma peur de l’échec. Une partie de moi le sait : si je suis alignée et en accord avec ce que je fais, la réussite sera là 💪. Car elle est là ma quête. Plus qu’un résultat, ce que je souhaite, c’est de vivre sereinement le chemin qui m’y mène. Je trouverai la stabilité dans mes choix, lorsque je les ferai en conscience, le corps, les émotions et l’esprit liés. En me défaisant de ces idées de ce qu’une maman, une femme ou une business woman doit être. Avec bienveillance et respect. Il n’y a que moi qui peut m’apporter ce sentiment de sécurité. Ce pilier sur lequel m’appuyer. Mon équilibre, je vais le trouver. Et chaque jour, il me faudra réajuster.👍

♥ Pour continuer à me suivre, abonnes-toi à ma newsletter. Et reçois en cadeau mon ebook ♥ (Vérifie tes spams pour confirmer ton inscription)

Besoin d’être accompagné(e) dans ta transition professionnelle ? Je peux être là pour toi ! En face à face, ou en ligne. Pour en savoir plus, clique ici.

  • 65
  • 1
  • 20
  •  

4 réflexions au sujet de « Trouver l’équilibre »

  1. Je crois que l’équilibre est sans cesse à réinventer Emeline. En tous cas, je le vis comme ça.
    Les données de nos vies évoluent, aucun jour ne ressemble à un autre, il faut s’adapter en fonction de différents paramètres, se fixer des objectifs tout en étant capable de lâcher prise si tout ne se passe pas comme prévu!
    Je suis de tout coeur avec toi et t’embrasse bien affectueusement

    1. Merci Marie Oui, ma difficulté est là : constamment ajuster… J’ai encore à apprendre pour lâcher le contrôle… Prends bien soin de toi également Marie Bises

  2. Effectivement, c’est difficile de trouver un équilibre, sans doute parce qu’il y a une foule de choses sur lesquelles on n’a aucun contrôle. Mais j’ai bien l’idée de trouver « son » équilibre… Je te souhaite d’y arriver!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.