Reconversion

J’ai osé… revenir à l’essentiel

Pendant un laps de temps, j’ai oublié l’essentiel. J’ai oublié ce que je recherchais. Ce qui me faisait espérer et ce dont secrètement je rêvais. J’ai repris de vieilles habitudes en mettant de coté tout mon travail sur moi. Grâce a ma psy, qui m’a longuement interrogée, je me suis recentrée. Ma première intention est la bonne. En l’écrivant je compte bien ne pas l’oublier. Stopper cette fuite en avant et renouer avec mon idée de vivre ma vie en toute liberté.

Il faut dire que les choses se sont précipitées. En très peu de temps, ma vie a été chamboulée. J’ai renoué avec le monde du travail et me suis sentie prête à tout affronter. Tout ce que je m’étais fixée, j’y suis arrivée. En reprenant mes médicaments tout comme avant. J’ai renoué avec ma vie d’avant sans même être vigilante. Je me suis retrouvée à me demander pourquoi je n’avais pas postulé directement à ce qui m’intéressait à savoir le conseil en orientation et réorientation professionnelle ? Oui le temps d’un instant j’ai oublié… J’ai oublié que ce que je voulais c’était ne plus être dépendante des médicaments. Avec eux, c’est tellement plus facile ! Je me vois gravir des montagnes et retrouver des sommets ! Mais ce n’est pas ça la liberté.

Je ne veux plus de cette béquille. Je ne veux plus avoir a me demander si j’ai besoin d’eux dans ma journée. J’aimerais tellement ne plus être dépassée par mes angoisses. J’ai envie d’apprendre à mieux gérer mes émotions sans eux. Et quoi de mieux qu’un milieu comme celui de l’aide a la personne pour essayer ? Je me dis que dans ce domaine d’activité, j’augmente mes chances d’être rassurée ou épaulée si cela m’arrive. J’ai envie d’y croire. Croire que le monde du travail n’est pas que jugement et performance. Que l’humain aussi a sa place.

J’ai osé croire au soutien

Je suis certaine aujourd’hui que c’est ce que je dois faire. Suivre cette formation sera pour moi l’occasion de renouer avec le monde du travail sans mes médicaments. Si je suis en difficulté, alors tant pis, je serai écartée. Mais j’aurais essayé. Et je ne me serai pas grillée dans un domaine d’activité avec lequel je souhaite vivement renouer. Et si je réussis, alors quelle fierté ! Là, oui, je pourrais tout affronter ! Je vois donc ce changement de métier comme une étape. J’avance pas à pas. Doucement mais surement en fonction de mes capacités.

Tout cela s’annonce vraiment difficile. Il y aura surement des hauts et des bas. J’essaye pour m’aider de ne pas oublier mon intention première : je suis débutante et là pour apprendre. J’ai le droit de ne pas y arriver du premier coup. J’ai le droit d’être impressionnée. Je peux y arriver. J’ai envie de montrer mes failles et mes faiblesses sans honte et culpabilité. Et si je suis en difficulté, à moi d’expliquer ce que je vis. De mettre des mots sur ma phobie. Et d’ajuster. L’essentiel pour moi est de ne plus tricher et de me montrer telle que je suis.

  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

6 thoughts on “J’ai osé… revenir à l’essentiel

  1. Je me suis dis la même chose au début de ma formation de sophro : « je suis là pour apprendre, pour découvrir, pour expérimenter… » & cet état d’esprit m’a aidé à faire preuve d’humilité et de bienveillance envers moi-même.
    Même si tu as le sentiment que cela va être difficile, essaie peut-être de considérer cela comme une nouvelle expérience, qui va te permettre d’en apprendre davantage sur toi-même, qui va dévoiler peu à peu tes capacités et te donner plus confiance en toi ? En tout cas, pour moi, cette pensée fonctionne 😉
    Je serais là pour lire la suite de tes aventures… Bises 😉

    1. Merci beaucoup Oui j’espère garder cet esprit sans trop me mettre de pression C presque ca le plus dur pour moi Et oui à très vite pour la suite 😉

  2. Une fois qu’on a réussi à lâcher du lest et à accepter les situations comme elles se présentent (pas toujours évident mais il y a des techniques), les choses vont mieux. Dans notre tête tout devient plus clair. Tu te donnes les moyens d’aller mieux, tu vas de l’avant. Alors je te souhaite de tout coeur d’y arriver!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *