Lifestyle

J’ai osé… la BD feel good

Ce n’est pas un secret, j’aime écrire. Mais lire est pour moi plus compliqué… J’aime picorer des informations au gré de mes envies. Lire un article. M’arrêter puis y revenir. Mais j’ai du mal à me poser… Je mets une éternité à clore le dernier chapitre… Alors mon coach, pour me faire travailler, m’a proposée une alternative : la feel good BD. Une chouette découverte que j’ai tout de suite eu envie de vous partager. Une nouvelle façon de me faire du bien. D’en apprendre plus sur le développement personnel et d’en découvrir quelques clés.

 

Il m’a gentiment prêtée deux BD : « Le jour où le bus est reparti sans elle » et « Le jour où elle a pris son envol » de Beka, Marko et Cosson aux Editions Bamboo. Je n’ai pas mis longtemps à les dévorer. Ils racontent comment Clémentine, en quête de bonheur et sens à sa vie, trouvent réponses à ses questions là où elle ne l’avait pas imaginé. Ne cherchez pas d’intrigues ou d’histoires compliquées. Ces BD sont simples à lire et s’attachent à l’essentiel. Elles nous rappellent ce que l’on a tendance à oublier. Il ne s’agit pas de grandes théories mais de petites vérités. Des livres qui font du bien et qui permettent de s’interroger sur nos propres vies, en toute simplicité.

 

Les bulles et les textes ne prennent pas toute la place. Grâce aux jolis dessins, je me suis évadée. J’ai apprécié ces quelques pages presque blanches de transition. Comme des respirations. Et je n’ai pu m’empêcher de me sentir proche de son héroïne. Pas si différente de moi sur certains aspects. Ces BD n’ont pas fait l’effet d’une bombe et n’ont pas révolutionné ma vie. Mais elles m’ont apportée ce plaisir de me sentir connectée à toute la beauté de la vie. Durant quelques minutes, avec Clémentine, je me suis mise à rêver. Elle m’a partagée son optimisme.

 

J’ai apprécié me poser quelques minutes pour les découvrir. Si vous avez ce temps, offrez-vous cette jolie parenthèse. Avec une petite préférence pour le tome 2. Je n’ai pu m’empêcher d’en reprendre quelques extraits. Et me rappeler combien le bonheur est accessible. Avec un plaid, un coussin. Et une BD entre les mains.

 

♥ Pour continuer à me suivre, abonnes toi à ma newsletter. Et reçois mon ebook gratuit 🙂 ♥

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

  • 12
  •  
  •  
  •  
  • 4
  •  
  •  
  •  
  •  

2 thoughts on “J’ai osé… la BD feel good

  1. AAAH, ça me rend curieuse ce dont tu nous parles là ! Moi, j’adore lire par exemple, mais je suis nulle en BD, je n’ai jamais cette culture-là, ni la culture manga et j’essaie tant bien que mal à m’y mettre, petit à petit.

    1. Oh je suis tout comme toi ! Je n’avais pas relu une BD depuis tellement d’années ! C’est ça qui me plait : redécouvrir ou tout simplement découvrir tout ce que nous offre la vie 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.