Feelings

Apprendre autrement, par l’expérience

Je suis sur mon petit nuage. Mon premier stage de formation Gestalt a dépassé toutes mes attentes. En plus de m’y sentir bien, d’avoir baigné dans la bienveillance, j’ai réalisé combien j’allais apprendre différemment. Par l’expérience. Il ne s’agira plus d’être la première, de connaitre la théorie par cœur sans y mettre de sens. D’avaler des concepts et principes en les oubliant une fois l’évaluation passée. Non. Il va s’agir de me découvrir par la pratique. D’apprendre à accompagner mes clients en toute conscience de qui je suis. Je serai à même d’être dans une relation d’aide, car habitée par la Gestalt et mon expérience avec elle.

 

Souvenirs d’apprentissage

 

L’école a laissé sur moi quelques traces. J’ai eu la chance d’être plutôt bonne élève. J’ai la capacité d’apprendre par cœur. Certes. Mais en attendant, une fois le contrôle passé, il ne me restait aucun souvenir de la leçon. Je n’ai rien gardé, rien assimilé, rien absorbé – ou presque – de tous ces devoirs appris, de tous ces grands principes et théories. J’y ai, également, toujours vu une forme de compétition. J’étais la cible à abattre, celle que l’on attendait sur la première place. Toujours se comparer, viser l’excellence et ne rien rater.

 

Je n’ai jamais réellement appris pour moi. N’y ai mis aucun plaisir, sens ou utilité. J’ai toujours appris parce que je le devais. Et ne parlons pas de ma difficulté à me positionner face à l’enseignant. Je le place sur un piédestal. Il est pour moi inaccessible, intouchable. Il sait tout et moi rien. En posture haute, il attend mon erreur pour la souligner et me la faire remarquer. Dès qu’il s’approche de moi, il me faire perdre tous mes moyens. À lui seul, il concentre toute la pression de la réussite.

 

Puis apprendre la Gestalt

 

Tous ces aprioris et ce vécu ont été remis en question ce weekend. Ce 1er stage de formation Gestalt m’a redonnée le goût d’apprendre dans un cadre dit « scolaire ». Pendant ces 2 ans, je vais d’abord le vivre avant de mettre dessus un concept. En groupe, je vais l’expérimenter et le partager. Mettre des mots sur ce que je vis et ainsi l’intégrer. Je vais autant développer mon intellect que mon être. Apprendre autant avec mon cœur, mon corps, que ma tête.

 

Dis-le moi et je l’oublierai. Enseigne-le moi et je m’en souviendrai. Implique-moi et j’apprendrai. Benjamin Franklin. Cliquez pour tweeter

 

Je ne serai pas confrontée à des notes ou à un quelconque classement. L’évaluation de mes pairs et des formateurs viendront se confronter à ma propre auto-évaluation. Il ne s’agira pas de mesurer ce que je sais mais d’analyser ma pratique. L’objectif est d’être et non de savoir. À aucun moment, je devrai montrer combien j’ai retenu et appris par cœur la théorie. Le vocabulaire et les principes vivront en moi à force de répétitions et d’exercices.

 

Et puis, la formatrice s’est montrée très accessible. Simplement humaine et extrêmement bienveillante. Toujours à l’écoute et rassurante. Elle nous a fait aborder dans le groupe nos inquiétudes et nos peurs. L’ensemble des participants représente un véritable appui. Je me sens accueillie, comprise, soutenue, prise en compte. Un terreau fertile pour m’épanouir et apprendre.

 

♥ Pour continuer à me suivre, abonnes-toi à ma newsletter. Et reçois en cadeau mon ebook 🙂 ♥

  • 18
  •  
  •  
  •  
  • 15
  •  
  •  
  •  
  •  

10 thoughts on “Apprendre autrement, par l’expérience

  1. C’est ce que devrait être tout apprentissage Emeline!
    A l’école aussi d’ailleurs.
    Je suis contente que tu t’épanouisses à apprendre aujourd’hui. C’est si enrichissant.

    1. Oh oui Marie C’est vraiment riche et réparateur Et oui je pense aussi que tous les apprentissages devraient se faire de la sorte Belle semaine à toi Marie Bisous

  2. Super article Emeline !

    J’ai interviewé cet été Lexane Sirac du blog Réussir mes études qui me disait que c’était bien de réfléchir à ce que l’on voulait faire comme métier mais qu’à un moment il faillait agir. Se faire de l’expérience. Valider ou invalider son idée pour progresser.

    Je me suis beaucoup retrouvé quand tu parles du système scolaire. Je pense que suivre ses envies, tester puis analyser et corriger le tir aide beaucoup à avancer dans la vie :). Merci pour ce bel article !

    1. Merci Jeff ! Oui se mettre en mouvement permets de le vivre dans le corps et j’ai tendance à penser que le corps sait bien plus de choses que la tête 😉 Je reviens vers toi au plus vite 😉 Encore merci !!

  3. Coucou ,
    Je me suis beaucoup reconnue lorsque tu parles du système scolaire. C’est vraiment improductif au final on apprends, on recrache on oublie et au final lorsqu’il faut travailler ça devient compliquer. En tout cas cela à l’air d’être une super expérience qui sera épanouissant pour toi je penses! Merci pour l’article 🙂

    1. Merci Andrea 🙂 Oui le système scolaire peut encore largement progressé… disons que j’ai ma petite revanche ! 😉 Et ça fait du bien 🙂 Prends soin de toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.