Freelance

J’ai osé… m’organiser pour travailler de chez moi

Je pense que c’est mon plus grand challenge en cette rentrée : réussir à travailler de chez moi. Cela n’est pas aussi simple qu’il n’y parait. Les tentations et les petits plaisirs du quotidien ne sont jamais très loin. De plus, en véritable papillon que je suis, j’ai tendance à me laisser porter par mon envie. À passer d’un sujet à l’autre. Sans oublier, l’appel des réseaux sociaux… J’ai besoin de poser quelques règles. Pour mieux me concentrer et ne pas subir l’isolement.

 

Organiser, ce n'est pas mettre de l'ordre. C'est donner de la vie. Jean-René Fourtou. Cliquez pour tweeter

 

M’organiser pour ne pas m’éparpiller

 

Vous n’êtes pas sans savoir que mon projet de freelance à plusieurs branches : le coaching, l’écriture et la Gestalt. Être slasheuse a ses avantages mais aussi, en terme d’organisation, ses inconvénients : j’ai plusieurs dossiers d’ouverts en même temps. Et si je veux avancer sur tous les points, voici comment je compte m’organiser :

 

Réserver les grasses matinées au weekend. Oui car cela m’est arrivée plus d’une fois au cours de ces derniers mois ! Et si je veux prendre mon activité au sérieux, à 9h, je compte bien être installée à mon bureau !

 

Donner un thème ou 2 à chaque journée. J’ai hâte d’investir dans mon nouvel agenda papier ! Je prévois d’écrire mon roman un peu chaque jour. De consacrer un jour à la Gestalt, un jour à mon blog et les deux autres au coaching. Et glisser, entre chaque, le sport, les amis, la famille.

 

Mettre mon téléphone en mode silencieux. Les notifications, c’est terrible ! J’ai tendance à sauter sur mon téléphone, dès qu’un bip retenti… Pour ne pas m’éparpiller et me laisser distraire, je ne le consulterai qu’une fois la tâche programmée accomplie.

 

Revoir les niveaux d’urgence et de priorités. Oui car j’ai la fâcheuse tendance à vouloir répondre en instantanée. Je souhaite apprendre à ne pas tout gérer comme une urgence. Noter ce qui me traverse l’esprit, sans vouloir me jeter dessus tout de suite.

 

Programmer mes publications sur les réseaux sociaux sur une semaine. Pour ne plus y être constamment ensuite. Vive Buffer et Tailwind !

 

Réserver les tâches ménagères à la fin de journée ou au weekend. Parce que, soyons honnête, à certains moments, étendre une lessive ou faire la vaisselle, est plus attrayant que de s’atteler à une tâche que l’on reporte déjà depuis une semaine…

 

Travailler sans m’oublier

 

M’habiller pour travailler. Je ne dis pas que je ne travaillerai plus jamais en pyjama, mais prendre soin de moi me semble être une première étape indispensable.

 

Aller vers les autres IRL (In Real Life). Oui, car j’ai vraiment besoin d’être en contact. C’est ce qui m’est parfois le plus difficile et pourtant qui, après coup, m’apporte le plus grand plaisir. Je compte sur les enquêtes métier, les salons (le salon Entreprendre dans l’Ouest à Rennes en septembre et le salon de la reconversion professionnelle pour les femmes à Nantes en octobre), et Meetup, une appli que la webeuse m’a faite découvrir.

 

Ne pas oublier mon corps : faire attention à mon dos, faire du sport. Car une fois lancée dans mon activité, j’ai la fâcheuse tendance à me couper de lui. Je souhaite me créer un environnement de travail agréable et cosy. Avec de l’eau, une tisane, de l’encens ou tout ce qui peut me faire envie à proximité. Et j’ai planifié de reprendre le running.

 

Faire des pauses. Pour certains une évidence, pour moi, très compliqué… Oui car les pauses aujourd’hui se résument à celle du déjeuner… Je vais mettre une sonnerie sur mon portable, pour m’obliger à lever les yeux et à me reconnecter à ce que je ressens. Laisser mon cerveau respirer et mon corps me parler.

 

C’est une organisation que je vais tester. Elle me ressemble et va surement évoluer. Je souhaite être vigilante à ne pas me l’imposer et à procéder à des ajustements. Tout est question d’équilibre. Y’a plus qu’à, comme on dit !

 

♥ Pour continuer à me suivre, abonnes-toi à ma newsletter. Et reçois en cadeau mon ebook 🙂 ♥

  • 3
  •  
  •  
  •  
  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  

10 thoughts on “J’ai osé… m’organiser pour travailler de chez moi

  1. Je ne peux que t’encourager dans cette voix, l’organisation est primordiale, surtout quand nous avons 3 tonnes (ou presque) de projets à gérer ! Mais organisation ne signifie pas de se dédier à son travail 24/24 mais bien de trouver un équilibre en prenant aussi du temps rien que pour soi.
    Ta nouvelle organisation est un exemple parfait !

    J’espère que tout cela t’aidera à aller a bout de tes projets, même si je n’en doute pas.

    Bisous
    Pêche

    1. Oh merci Pêche <3 Disons que pour l'instant cette organisation me convient 🙂 Je sens bien la différence : je me sens plus créative et ai plus de plaisir a me mettre à une tâche 🙂 Belle journée à toi Pêche !

  2. C’est marrant, j’ai un peu les mêmes problèmes. Si on m’écrit un mail important, je vais avoir du mal à ne pas répondre tout de suite, comme si la demande ou le besoin de la personne allait s’envoler ! Ridicule.
    Et j’ai découvert y a peu, que pour m’aérer d’une tâche, je trouve agréable de faire un brin de ménage. C’est limite un plaisir.

    Bon courage pour l’organisation.

    1. Oui le « tout de suite, maintenant » est omniprésent ! J’apprends à ne plus m’excuser de répondre à un mail quelques jours seulement après l’avoir reçu et clairement cela ne change pas nos relations 🙂 Merci pour ton partage Ornella et bon courage à toi aussi 🙂

  3. Tu as mis le doigt sur les éléments importants : savoir s’organiser et s’auto-discipliner, ne pas s’éparpiller et ne pas s’oublier. Comme j’envie cette orientation ! Depuis quelques années, j’essaie de mettre en place un système qui me permette de travailler depuis chez moi, çà ne s’est pas encore fait, mais je sais déjà que c’est le genre de travail qui me convient !

    1. 🙂 Disons que c’est mon objectif ! Pour l’instant ça fonctionne plutôt bien et je me sens plus productive donc je vais continuer sur cette lignée 🙂 Je te souhaite de trouver ta méthode 🙂 Belle journée !

  4. Il faut avoir une certaine organisation pour conserver une dynamique qui nous correspond. Tout en étant flexible comme tu le soulignes justement.
    Je sais que ce n’est pas un mode de fonctionnement qui me conviendrait! Quoi que au bureau, il faut aussi s’organiser pour être productif et ne pas se laisser dépasser par les évènements!

    1. Je vais essayer ! J’imagine que ce ne sera pas tous les jours faciles, ce n’est que le début 😉 Et oui au bureau aussi tu peux vite être déconcentrée 🙂 🙂 !

  5. c’est clair que c’est un sacré challenge, moi qui suis à la maison depuis un an. bon j’evacue le probleme de la grasse matinée, avec les enfants a emmener à l’école, on a pas ce type de problème. par contre les reseaux sociaux c’est un peu (beaucoup ) mon point faible. quand on est a court d’idée pour animer son reseau pro, on passe faire un tour sur hellocoton, en se disant que ça peut nous inspirer… bref, c’est le piege ! et quand on est lancée, on peut aussi se rendre compte qu’on a pas mangé !! donc moi aussi, j’ai encore de gros progrès à faire de ce coté là !! (mais je progresse, je me suis refusée a lire ton article avant ce soir 😉

    1. 🙂 🙂 Merci ! J’ai souri en te lisant 🙂 Sure que ce ne sera pas facile tous les jours … mais on va se concentrer sur les progrès ! 🙂 🙂 😉 Bonne soirée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.