J’ai osé… faire le bilan de mon année

La fin décembre approche. Janvier pointe le bout de son nez. Et si je faisais le bilan de mon année ? Parce qu’il est bon de me rappeler tout ce que j’ai fait, mis en place, créé. Parce qu’en me remémorant ce qui m’est arrivée, je peux me sentir fière de mon parcours. Je peux dire à la nouvelle année « bonjour ». Je peux m’appuyer sur ce que j’ai fait, sans ne retenir que les mauvais moments passés. Oui j’ai envie de positiver.

2016 sera une année forte en émotions. Elles se sont décuplées. Je les ai laissé sortir, s’évacuer. J’ai brisé ma carapace et me suis exposée. Au cours de cette année, j’ai osé. Je me suis mis en danger. J’ai pleuré beaucoup, mais ris aussi comme jamais. Je n’arrive pas encore à les gérer. Très souvent encore elles m’envahissent, m’handicapent, me bloquent. Oui mais elles existent. Et je sais combien c’est magique. J’ai conscience aujourd’hui que c’est un don, un cadeau que je fais. Non je ne suis pas un robot, je suis souvent émue et touchée. J’offre toute ma vulnérabilité.

J’ai aussi beaucoup reçu cette année. Bien plus que les autres années passées. Du soutien, des mots, une présence. De l’affection, de l’attention, de la bienveillance. Je n’aurais jamais pensé pouvoir vivre et recevoir tout cela. Aujourd’hui je suis ouverte à ça. Biensur ces liens créés me font encore peur. Mais je ne les ai pas coupés, je les ai même renforcés. J’en ai créé de nouveaux aussi. Encore fragiles mais plein d’espoir. Car je les ai créé avec authenticité. J’ai arrêté de cacher ou de tricher.

J’ai aussi innové, testé, expérimenté: le blog, le running, la formation Gestalt, la méditation, l’arrêt des médicaments. Je me suis mise en insécurité. Je me suis arrêtée de travailler et j’ai appris à me poser. J’ai passé du temps avec mon fils. J’ai renforcé mon couple et ma famille. J’ai partagé plein de bons moments avec mes soeurs, mes amis, bien plus que je n’aurais espéré. Et ça, j’ai tellement aimé. A Saint-Jean-de-Monts, Bordeaux, à Rennes ou en Vendée. J’en ai vraiment profité. J’ai respecté mes priorités : l’amour et l’amitié.

Je n’ai pas laissé ma vie défiler. Je me la suis appropriée. Je ne veux pas seulement vivre mais exister. C’est ce que je retiendrais de cette année. 2016 restera une année exceptionnelle, sensationnelle. Différente des autres, a pars, inclassable. A marquer d’une croix dans le marbre. Je suis contente de l’écrire et de le partager : oui je suis étonnée de mon année ! Je ne sais pas bien ou tout cela va me mener. Je doute. J’ai peur. Je suis perturbée. Mais j’ai de bonnes bases pour avancer.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • 2
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous aimerez peut être aussi...

2 commentaires

  1. Yess ! année exceptionnelle pour moi aussi, je te rejoins sur plusieurs points : j’ai appris à montrer ma vulnérabilité, et c’est incroyable ce que ça m’a rendue accessible pour beaucoup, et vive la bienveillance !! et vivement 2017 pour partager encore et encore de nouveaux moments ensemble !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *