fbpx

J’ai osé… le portrait chinois

Portrait chinois. J’y suis ! Voila un an, jour pour jour, que je suis partie. Que j’ai quitté mon ancienne entreprise et que j’ai sauté dans le vide ! C’était le 16 mars 2016. Et depuis, beaucoup de choses ont changé. Je ne peux pas passer à côté de cet anniversaire sans faire un avant/après. Pour me rappeler que c’est possible et que c’est de ma responsabilité de vivre la vie que je souhaite. Et pour ça j’ai envie de le faire avec un portrait chinois.

Si j’étais une saison

Avant : l’hiver, impossible de me découvrir, je suis en sommeil

Aujourd’hui : le printemps, je me transforme et commence a renaitre

Si j’étais un plat ?

Avant : un sandwich – Je mange seule et en 10 minutes.

Aujourd’hui : une « ratatouille » d’hiver – Un plat nouveau, inattendu, simple et bon (merci La cerise sur le maillot !) Mon premier plat testé découvert sur la blogosphère.

Si j’étais un animal ?

Avant : un caméléon – Je me fonds dans le paysage. Un seul mot : l’adaptation.

Aujourd’hui : un papillon – L’éclosion est derrière moi. Encore fragile, je compte bien cependant conquérir le monde !

Si j’étais une chanson ?

Avant : « Maman » de Louane

Aujourd’hui : « Maintenant je reviens » de Jean-Louis-Aubert (merci D. !)

Si j’étais un objet ?

Avant : une boule – Avec une surface lisse, remplie, et synonyme d’instabilité.

Aujourd’hui : mon PC – Pour écrire sur mon blog, être en lien et échanger.

Si j’étais une partie du corps ?

Avant : le ventre – Mon angoisse est là. Elle me rend malade.

Aujourd’hui : le coeur – Je m’appuie sur l’amour pour avancer et j’ai ce besoin immense de le partager.

Si j’étais un vêtement ?

Avant : une chaussette – Invisible au premier abord mais confortable et qui réchauffe. Un peu perdue toute seule.

Aujourd’hui : une paire de basket – J’adore aller courir et toujours soutenir. Mais maintenant on me voit. La boue ne me fait pas peur.

Si j’étais un art ?

Avant : le mensonge – Ou l’art de se taire. Personne, y compris moi, ne me connait vraiment.

Aujourd’hui : la photo – J’aime les paysages, les moments volés, les instantanés.

Mais certaines choses n’ont pas changé. Elles sont encrées en moi et je veux les garder.

Si j’étais un bruit ?

La musique – Il y a en une pour chacune de mes humeurs, pour chacun de mes ressentis

Si j’étais un instrument de musique ?

La guitare – J’aime le chant et le soirées au coin du feu entre amis.

Il s’en est passé des choses en un an. Ma vie a été bouleversée. Je me sens aujourd’hui plus en accord avec qui je suis. Biensur rien n’est facile. Mais je vie ma vie.

Et vous, avez vous déjà fait votre propre portrait chinois ?

♥ Pour continuer à me suivre, abonnes-toi à ma newsletter. Et reçois en cadeau mon ebook ♥ (Vérifie tes spams pour confirmer ton inscription)

J’ai osé… le portrait chinois
  •  
  •  
  •  
  •  

8 commentaires sur “J’ai osé… le portrait chinois

  1. Comme cela me parle quand tu évoques la responsabilité de vivre la vie que nous souhaitons 😉 !

    1. Oui c’est parfois tellement facile d’envier sans jamais se donner la possibilité… 😉

  2. C’est toujours agréable de constater qu’une personne est sur une pente ascendante, bravo à toi pour tous les efforts que tu as fournis !

    1. Merci 🙂 Oui c’est ce que je ressens aussi Mais tout n’est pas rectiligne, il y a aussi des bas 🙂 Disons que la tendance générale me fait tendre vers le haut 😉

  3. Bonjour Emeline,
    je découvre aujourd’hui par hasard ce portrait chinois avec ma recette… c’est chouette ! Merci ♡
    Stéphanie – La cerise sur le maillot

Répondre à zenopia Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour en haut
%d blogueurs aiment cette page :