Reconversion

La difficulté de faire un choix

La difficulté de faire des choix - Comment choisir ?

Faire un choix… Ou comment se prendre la tête en imaginant toutes les alternatives possibles, sans arriver à s’engager… Je travaille actuellement au lancement de mon activité en tant qu’accompagnatrice en transition professionnelle. Alors, je sais de quoi je parle. C’est le moment, pour moi, de prendre des décisions, de les suivre, de m’y tenir ou encore de les remettre en question. Est-ce que je loue un local dès maintenant ? Est-ce que je reçois dans un espace aménagé à la maison ? Ou encore en visioconférence ? Est-ce que je m’investis d’abord auprès des particuliers ou plutôt d’abord auprès des entreprises ? Et si je faisais les deux en même temps ? Parce que je suis passée par là, voici ce qui m’a aidée à avancer.

Freiner sa créativité

La créativité est parfois d’une grande richesse, mais quand il s’agit de faire un choix, elle n’est pas toujours d’une grande aide… Les idées fusent. Tu entrevois mille et une possibilités. Chacune à ses avantages et ses inconvénients. Ses opportunités et ses limites. Tout se passe uniquement dans ta tête, mais dans les faits, tu ne bouges pas d’un iota… En même temps, cette étape est essentielle. Je t’en ai parlé dans mon précédent article, avant de se lancer et d’agir, je crois important de prendre le temps de se poser pour réfléchir. Mille et une questions pour l’instant sans vraie réponse et pour lesquelles tu vas devoir faire un choix… Et peut-être que comme moi, tu n’aimes pas ça…

Faire des choix - Les premiers pas d'un entrepreneur

Tu fais peut-être partie de ces personnes qui savent ouvrir le champ des possibles. Ça oui ! Mais qui, face à autant de richesse, ont du mal à se restreindre… Car faire des choix, c’est se couper de certaines possibilités. C’est décider d’emprunter un chemin. Et de ne pas découvrir ce que cache son voisin… quelle frustration ! Choisir, c’est renoncer. Pas toujours évident de fermer des portes. Et quel doute aussi ! Et si tu n’avais pas pris le bon ? Tu es, peut-être comme moi, gourmand(e) de tout. Impatient(e), tu voudrais être partout. Tu as à peine commencé, que déjà, tu voudrais être rendu au bout. Sans parler de ton impatience, de ta quête de perfection, et de ton ambition, qui ne font rien pour t’aider…

Te dire que tu es la(le) seul(e) à savoir

Faire un choix - Ne pas perdre son objectif de vue

Alors tu ne peux t’empêcher d’en parler autour de toi. Et chacun t’apporte sa vision… Bien que celles-ci soient souvent enrichissantes, elles sont à chaque fois différentes… Il n’existe en réalité aucune bonne solution. D’ailleurs heureusement ! Ce serait dramatique si nous suivions tous le même modèle ! Tu en échanges probablement également avec la personne qui vit sous ton toit, premier touché par ce qui t’attend, et bizarrement, il réagit sereinement… Il te fait confiance… Tu redoutes d’être trop optimiste et de minimiser les risques. Ta prudence te fait avancer à la vitesse d’un escargot. Toi qui voudrais être pourvu d’un super turbo…

Et la peur ! Oui ce compagnon de route… Elle est présente à chaque tournant. Toutes ces réflexions te donnent mal à la tête et mal au ventre. Comme je te comprends ! Toujours dans tes pensées, en train de te projeter, tu te sens totalement coupé(e) de l’instant présent… C’est alors, que tu as une fâcheuse tendance à tout remettre en question… même ce qui te tient le plus à cœur… Ton auto-saboteur prend alors le relai. Il sait te dire et te répéter dans ta tête « mais ma pauvre fille/mon pauvre gars – oui il est toujours très doux avec toi – tu n’avances à rien, tu ne sais décidément rien faire ! » ; « Abandonnes ! Tu n’y arriveras jamais ! ». En proie au doute, tu ne sais pas par quoi commencer… ton estime de toi en prend un coup… si avant même d’avoir commencé, tu n’arrives pas à faire un choix… comment te dire… tu te sens mal barré(e)… On sent le vécu, là, non ?! 😉

“Le vrai courage est parfois celui de choisir.” Cliquez pour tweeter

Mais comment faire un choix ?

Mais alors comment choisir et ne pas se tromper ? Impossible ! Je sais de quoi je parle ! Il n’y a pas une solution, mais seulement la tienne. Ce que tu décideras te conviendra à toi et ne sera pas forcément un idéal. Tes choix vont te ressembler. Ce qui me semble important, c’est que derrière, tu te sentes à même de les expliquer et surtout de les assumer. Car si vraiment tu t’es rallongé(e) de quelques kilomètres, tu n’auras alors pas de regret. Il s’agira d’un détour qui te permettra de mieux continuer, pour sure. N’aie aucun doute : cette décision, ce choix, au moment où tu l’as pris(e), te semblait être le bon. Et ne perds pas ton objectif de vue. Sans jugement, avec bienveillance, autorise-toi à te tromper.

La difficulté de faire un choix - Prendre sa vie en mains

Car elle est là, la difficulté. Faire un choix c’est accepter d’avoir tort. L’erreur ou l’échec, appelle-le comme tu veux, fait partie de l’aventure. Perfectionniste que tu es, tu dois apprendre à l’accepter. Tu ne perdras rien et ne feras qu’apprendre. Décidé(e), tu peux également t’appuyer sur ta capacité de résilience. Tout le monde le sait, toi la première/le premier, tu n’as pas la science infuse. J’aime cette image, que, quel que soit le pied par lequel tu décideras de passer pour gravir la Tour Eiffel, tu finiras par atteindre le sommet.

Faire un choix et avancer sans savoir

Faire un choix - Quand choisir terrifie et s'engager semble impossible

Je t’invite donc à poser des éléments de réponse à tes questions sur papier. Répète-toi ouvertement qu’il ne s’agit que d’un premier pas, d’un essai. Que tu peux décider à tout moment de réajuster. C’est toi la patronne/le patron. Tu n’as de compte à rendre à personne. Tu peux changer d’avis et adapter tes démarches en fonction des résultats. C’est ta responsabilité. Si tu t’appuies sur tes besoins, tes valeurs, si tu t’assures de ton intégrité, tu as tout gagné. Prends le temps nécessaire. Sois optimiste. Et essaie de ne pas te comparer. Nous sommes tous différents, et c’est ce qui fait notre richesse. Il s’agit de ta voie, de ton chemin. Ose ! Tu es en train de sortir de ta zone de confort : bravo !

Et plus qu’une réflexion, il s’agit de poser une action. Bien que la situation soit inconfortable, pourquoi est-ce que tu ne déciderais pas, là, avec moi, de faire le premier pas ? Ensuite, fonce ! Sois fier de toi. Tu ne renonces à rien, tu ne fais que reporter une possibilité à plus tard… ou pas. La seule vraie bonne réponse est celle que tu apporteras. Crois en toi. La vie, de toute façon, te rappellera que tu n’as pas le contrôle sur tout. Mais déjà, ce que tu as choisi, est pris. Tu as le pouvoir de créer ta vie, à toi de jouer ! Et n’oublie pas, tu n’es pas seul(e), je suis là, pas très loin, quelque part ;-).

♥ Pour continuer à me suivre, abonnes-toi à ma newsletter. Et reçois en cadeau mon ebook ♥ (Vérifie tes spams pour confirmer ton inscription)

  •  
  •  
  • 20
  •  

10 réflexions au sujet de « La difficulté de faire un choix »

  1. Je me reconnais tellement dans cet article. Je te suis depuis peu et j’aime beaucoup te lire. Bravo pour tout ce que tu entreprends, cela me motive à avancer dans mes projets qui ne sont pas si loin de ce que tu fais. Bonne continuation et félicitation pour ta certification.

  2. Choisir, c’est une tannée. On s’enferme dans la peur de faire le mauvais choix alors que choisir est juste ce qui nous permet de remettre la vie en action. Quand on attend der faire ce choix, c’est comme si elle se mettait sur pause et pendant, il ne se passe rien, le temps s’écoule quand même. Je crois que parfois il vaut mieux choisir quitte à ne pas réfléchir du tout.

  3. Cet article me parle beaucoup ! J’ai récemment enfin pris une décision qui me rongeait et me perturbait depuis des mois, des mois où j’ai été la plus malheureuse que je n’ai jamais été. Chaque jour, mon choix oscillait d’un extrême à l’autre, au point de me faire penser que j’étais totalement folle ! Une fois la décision prise, les appréhensions s’envolent, le poids s’ôte et les ailes se déploient, face à l’inconnu !

    1. Merci Laura pour ton partage 🙂 Oui c’est tellement ça ! Ce qui est inconfortable c’est de ne pas savoir où l’on va Bon vent et prends soin de toi

  4. lâche tout et tente. va vers ce que tu as envie dans tes tripes. autorise toi. action. laisse tomber la réflexion. tu modifieras en fonction de tes expériences et ressenti ! tu ne peux pas vraiment savoir avant de tester. c’est ce que j’avais envie de te dire aujourd’hui ! 🙂 bisous Emeline !

  5. Hello 🙂 Ton article est très intéressant et je me suis reconnue parfois dans certaines lignes. Il est vrai que souvent, ce n’est pas qu’on a pas envie de faire un choix, mais qu’on se pose trop de questions sur les conséquences si l’on choisit tel ou tel solution. Alors qu’en réalité, il n’y a pas de mauvais choix, seulement des chemins plus longs que d’autres. Bisous

    1. Oui, tellement 🙂 La peur de l’échec, ou même de réussir nous contrôle parfois. Merci Yuuki pour ton partage Belle journée à toi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.