Feelings

J’ai osé… vous partager mes clefs pour positiver

Trouver la paix intérieure. Positiver. Changer ma vision des choses et réussir à profiter. Après une période difficile, où mes angoisses et mes phobies prennent le dessus sur tout, je commence à sortir la tête de l’eau. Il n’y a rien de magique. Petit à petit, en m’appuyant sur ce que je sais de moi, je transforme mon sens critique en une vision de la vie plus constructive. Pour cela il me faut du temps, de l’amour, de la patience. Faire confiance à la vie. Me faire confiance. J’ai envie de vous partager mes 5 points d’appui pour me ressourcer et continuer à positiver.

 

Me respecter

Probablement le plus grand pas pour moi ! Me rappeler que la période n’est pas propice : pluie, ciel gris, souvenirs qui ressurgissent… Ne pas culpabiliser. Accepter ce qui m’arrive sans me juger. Arrêter de ressasser et de m’auto-flageller. Me répéter que je ne suis pas que ça. Me dire que j’ai aussi quelques qualités. Après tout, il y a pire ! M’attacher à faire ce que j’ai le sentiment de réussir. Prendre soin des autres. Ecrire.

« Une des premières choses que conseille la sagesse est de savoir se respecter soi-même. » Jean-Claude Delamétherie

 

Revenir au moment présent

 

Pour relativiser. Me rappeler que ce moment désagréable n’est qu’un passage. Aujourd’hui est une journée sans. Demain sera autrement. Y croire. La vie me l’a si souvent prouvée : les choses changent. Mes émotions varient. Sans me forcer, sans vraiment y penser, petit à petit, je retrouve goût en la vie. C’est assez systématique. Rien n’est figé. La vie réserve bien des surprises. Des moments heureux, magiques. Ce n’est pas en ce moment mais demain très probablement. Je fuis le fatalisme. Je garde confiance. J’évite de trop me projeter, d’anticiper le pire. Aujourd’hui, on est jeudi.

« Il n’existe rien de constant, si ce n’est le changement. » Bouddha

 

M’écouter et me faire plaisir

Je me concentre sur mon envie. Je fuie les « il faut » autant que possible. J’apprends à assumer mes désirs. Ce que je souhaite actuellement :  profiter de mon cocon familial et ne pas travailler. Un luxe qu’aujourd’hui je peux m’offrir. Après on verra… Je me force le moins possible. Je m’attache à croire que l’envie de courir, de sortir, de retravailler, de repartir au combat, reviendra. Je m’installe au chaud, avec une bougie, ma tisane. Je me fais confiance. J’apprends à écouter mon intuition. C’est ce dont mon esprit et mon corps ont actuellement besoin. La machine, une fois restaurée, va se relancer.

 

Dire merci

La gratitude. Prendre conscience de tous les aspects positifs de ma vie. La santé est là. J’ai tout pour moi. Mon conjoint, mon fils. La maison, l’argent en quantité suffisante. Les choses pourraient être bien pires. J’ai la compréhension et le soutien de mes proches. Je ne manque de rien. En janvier, je reprends les groupes de Gestalt-thérapie. J’ai une seconde chance d’intégrer le second cycle. J’ai la possibilité de faire un bilan de compétences et un coaching gratuit. Je vois régulièrement mes amis. Je suis à la recherche du moindre moment de bonheur. Dire merci me met du baume au cœur.

« Au fur et à mesure que je modifie mes pensées, le monde autour de moi se transforme« . Louise L. Hay

 

Aller à la rencontre de l’autre et partager

Sortir de sa solitude et reprendre contact. Quitter sa bulle et regarder l’entourage. Il n’y a pas que moi. J’envoie quelques textos. J’alimente whatsapp. Leurs retours me rappellent qu’eux aussi ont besoin de soutien. Je ne suis pas seule a rencontrer des difficultés. A plusieurs on peut s’entraider. Et puis j’ai tellement d’amour à donner ! J’ai le sentiment de savoir consoler, écouter, réconforter et transmettre l’énergie pour positiver. Je veux leurs en faire profiter. Je me ressource de leurs partages. Me sentir utile me fait tellement de bien.

« Ceux qui mettent le soleil dans la vie d’autrui le mettent dans leur vie… » Sir James Barry

 

 

Et vous ? Comment faites-vous pour vous-sortir d’une période de petit moral ?

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

  • 5
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  

2 thoughts on “J’ai osé… vous partager mes clefs pour positiver

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.