Freelance

J’ai osé… vouloir croire en moi

Un peu présomptueux, n’est-ce pas ? Croire en moi… Et pourtant si indispensable en ce moment dans mon projet de freelance. Pour avancer, je dois apprendre à me faire confiance. Me dire qu’investir sur moi sera payant. Être convaincue de faire le bon choix. Pas facile tout ça… Cela fait deux ans que j’ai entrepris de reprendre ma vie en mains. Les retours sur ma vie personnelle et amicale sont évidents. Je me sens bien plus heureuse et épanouie, il n’y a aucun doute là-dessus. C’est, quoiqu’il en soit, un énorme pas de franchi, si ce n’est le principal. Mais professionnellement parlant, j’ai encore du chemin à faire. Mon projet est clair. Mais avant de gagner de l’argent, de voir un retour sur investissement, je dois encore en dépenser, pour seulement semer les graines.

 

Croyez en vos rêves et ils se réaliseront peut-être. Croyez en vous et ils se réaliseront sûrement. – Martin Luther King. Cliquez pour tweeter

 

Mes chances pour que Pôle Emploi finance ma formation de coach sont proches du néant. Leur budget limite de financement est de 5 500 euros, là où ma formation en coûte 6 500. Impossible de prendre en charge la différence. Le principe de gratuité s’applique. Enfin en 2018. Ma seule chance pour espérer voir ma formation financée serait que ce principe disparaisse en 2019. En imaginant, bien sûr, qu’au préalable Pôle Emploi est donné son accord. Et pour faciliter cette validation, on me demande de suivre la prestation Activ Créa. Je me suis rendue à la première session pour en savoir davantage. Et j’en suis convaincue, ça n’a rien à voir avec moi. Je n’arrive plus à faire semblant pour rentrer dans leurs cases. Leur vision du travail et du marché de l’emploi me terrifie. Je me sens totalement incapable de poursuivre.

 

Faire un choix…

 

J’ai donc un choix à faire : poursuivre la prestation Activ Créa, quoiqu’il m’en coûte, en septembre, pour espérer voir ma formation financée en partie. Avec un démarrage en avril 2019. Mon projet se verra alors décalé d’autant. Tout ça, en ayant conscience, que ma chance est de 1 pour 1000… Ou financer moi-même ma formation et ainsi la démarrer dès septembre. Le tarif est moins important lorsqu’il n’y a pas de financement extérieur. Peut-être que je peux également utiliser mon CPF pour voir le coût diminuer… J’ai encore des zones d’ombre à éclaircir.

 

et croire en moi…

 

Bien que le choix me semble évident, j’ai tout de même un sacré risque à prendre. Investir encore et toujours sans aucune certitude en retour ? J’ai le droit d’avoir un doute. Mais je ne me vois pas abandonner sans avoir essayé. Certes tout cela est risqué mais c’est la vie dont je rêve à la clef. Je ne sais pas si j’y arriverai. Je me sens même totalement effrayée et parfois, soyons honnête, incapable de réussir. Mais je crois au pouvoir du temps. Pas à pas, apprendre. Lorsque j’ai emprunté pour financer mon école de commerce, après tout, c’est exactement ce que j’ai fait. Et je m’en suis sortie. C’est ce à quoi je m’accroche. Quoiqu’il arrive, j’ai envie de croire que je retomberai sur mes pieds. J’ai aussi une famille, un conjoint, mon entourage pour m’aider. Je veux croire en moi. C’est une belle façon de briller. Et un jour, j’espère, pouvoir leurs rendre. Les remercier pour leur soutien et leur confiance. La résilience, ça me connait. Mon optimiste va m’y aider.

 

“Il n’y a personne qui soit né sous une mauvaise étoile,
il n’y a que des gens qui ne savent pas lire le ciel” – Dalaï Lama

 

♥ Pour continuer à me suivre, abonnes toi à ma newsletter. Et reçois mon ebook gratuit 🙂 ♥

  • 28
  •  
  •  
  •  
  • 11
  •  
  •  
  •  
  •  

6 thoughts on “J’ai osé… vouloir croire en moi

    1. Merci Zenopia 🙂 J’ai le sentiment de franchir un gap énorme entre avant (m’effacer, m’oublier) et aujourd’hui (m’affirmer, croire en moi) Pas facile donc… mais j’essaie ! Belle journée à toi <3

  1. Croire en soi c’est la clé de tout, une évidence Emeline! Même si ce n’est pas chose aisée.
    Je pense que ton choix est fait depuis longtemps mais comme tout un chacun tu pèses le pour et le contre. C’est bien naturel et humain.
    Tes mots j’en suis certaine sont une aide précieuse pour beaucoup qui ont envie de changer de vie.
    Fonce ma belle!

    1. Merci Marie 🙂 En tout cas c’est libérateur et tous vos encouragements me font beaucoup de bien 🙂 Oui je vais m’accrocher car vraiment je crois au fait que chacun (ou presque) à le pouvoir de changer sa vie 😉

    1. 🙂 Ca va aller Je reste optimiste Je ne sais pas si c’est parce que je ne veux pas voir le risque (ou la vérité ?) en fasse mais je préfère y croire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.