J’ai osé… le vide

Je ne sais plus ou j’en suis. Je suis totalement perdue. Coupée de mes émotions. Un coup c’est oui, un coup c’est non. Je ne sais plus ce qui me va, ou me fait envie. Un mot définit ou j’en suis : le vide. Mon cerveau gauche a pris le pouvoir. Je m’auto-critique a tour de bras. Mais comment avancer ou se lancer dans de nouveaux projets, quand, comme moi, on ne sait pas ce qui nous fait vibrer, ou tout simplement ce qui nous plait ?

Les règles sociales ont dicté une grande partie de ma vie. Il fallait faire des études, travailler. Je me suis exécutée. En janvier 2015, mal au point, j’ai décidé d’arrêter tout ça et de faire mes propres choix (J’ai osé… quitter un CDI).  Au cours des mois passés, j’ai appris à mieux me connaitre. Petit a petit, je découvre qui je suis. Pour y arriver, j’ai un leitmotiv : écoute tes besoins, ton ressenti. Je prends en compte mes émotions. J’apprends à faire confiance à mon intuition.

Ainsi, je débute une formation en Gestalt thérapie (J’ai osé intégrer une école de Gestalt). C’est une approche que j’ai testé par le passé et qui me comble. Sans savoir vers quoi je vais, ou même si ce métier me correspond, je fonce. Pleine d’espoir, je me projette et laisse exprimer ma joie. Nul doute, j’ai fait le bon choix.

Mais depuis les choses ont changé. En juin dernier, j’apprends que ma candidature en 2nd cycle est refusée… Je n’ai pas d’explication. Je suis en pleine remise en questions. Et si ce n’était pas pour moi ? Et si je m’étais trompée de voie ? La mécanique est lancée. Je ne veux plus me tromper ou échouer. Inconsciemment je me coupe de mes émotions, comme pour retrouver la raison. Et puis la douleur est trop dure a supporter. Je préfère ne rien ressentir et rester dans mes pensées.

C’est comme ça que le vide s’installe… Je m’isole dans mon terrier et arrête de parler. Je sais que si je laisse des mots sortir, les émotions vont revenir… C’est un vieux mécanisme de défense. J’appréhende. Je préfère me taire et tout contenir. Mais là, je commence à avoir mal au bide…

Aujourd’hui ce mécanisme je sais l’enrayer, et je ne vais pas me gêner. C’est décidé je reprends à parler et même écrire. Le vide est bien pire. Je démarre une nouvelle thérapie individuelle, avec en ligne de mire le chant et les activités artistiques. Oui je sais comment retrouver mon intuition : laisser parler mes émotions. Je vais reprendre le running. Sentir a nouveau mon corps et le considérer. Continuer à écrire et chercher à me faire plaisir. Laisser le cerveau droit parler et m’autoriser à créer. Ecouter de la musique et méditer. Laisser plus de place à la créativité.

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

12 Comments

  1. septembre 5, 2017
    Reply

    Ca me touche beaucoup tout ça. J’ai justement pensé à toi hier. Je me suis dit que ça faisait un moment que je ne t’avais pas lue, et que sans doute, il te fallait du temps pour digérer ta désillusion.

    Il y a quelque chose qui me frappe, c’est qu’on ne t’aie pas expliqué pourquoi tu n’étais pas prise. Quand-même, spécifiquement dans ce genre de formation, on devrait savoir que pour aider l’autre à avancer, il faut lui expliquer ses résultats, les décisions prises.
    C’est violent, ce « non » sans autre forme de réponse. N’as-tu pas la possibilité de demander de plus amples explications ? Même si finalement ce n’est pas ta voie, ça te fera toujours avancer.

    C’est dur oui, mais il faut ouvrir la boite. Je réagis comme toi en cas d’échec, je ferme toutes les écoutilles. Au moins, on ne souffre pas … Mais on sait très bien que ce n’est pas la bonne décision.

    Courage. Tu vas trouver. Te trouver toi.

    Plein d’affection pour toi, et de soutien,

    Rozie

    • Emeline
      septembre 5, 2017
      Reply

      Merci beaucoup Rozie <3 On ne se connait pas et pourtant tu me sembles si proche J'appelle l'école demain pour avoir un rdv afin de leurs demander des explications. Car oui j'en ai besoin pour avancer. Merci pour ton soutien 🙂

  2. Orchidee
    septembre 6, 2017
    Reply

    Je suis entièrement d’accord avec Rozie … je trouve que ce n’est vraiment pas correct la façon dont ils te l’ont annoncé et que tu n’ai pas su auparavant que ton passge en 2nd cycle pouvait être requestionné.

    Par rapport à cette nouvelle thérapie, c’est aussi en lien avec la Gestalt ?

    • Emeline
      septembre 6, 2017
      Reply

      Je savais depuis le départ qu’il y avait une sélection. Et ce n’est pas un non mais un ajournement. Travailler la Gestalt est un long processus… J’aurais des explications, je pense. Je vais prendre rendez vous avec l’école pour cela.

  3. septembre 6, 2017
    Reply

    Je n’aurais pas dit mieux que Rozie… C’est hyper violent cette absence d’explication…
    Je suis en pleine remise en question pro et, évidemment, ton billet fait écho en moi… Courage !

    • Emeline
      septembre 6, 2017
      Reply

      Oui c’est vrai qu’attendre 2 mois pour savoir c’est long… mais je vais demander des explications dès la réouverture de l’école. Merci beaucoup pour tes encouragements. 🙂 Je te souhaite également plein de courage dans ta reconversion.

  4. septembre 6, 2017
    Reply

    Avoir des explications permet de se positionner. Le vide, c’est le pire à gérer car on ne sait pas. C’est violent.
    C’est bien que tu ai repris l’écriture, cela aide à y voir clair, à lâcher prise, à exprimer son ressenti face à une situation qu’on ne maîtrise pas et qui nous fait peur.
    Prends soin de toi.

    • Emeline
      septembre 6, 2017
      Reply

      Merci beaucoup Marie 🙂 Prends soin de toi et laisse les autres en faire autant pour toi 😉

  5. Lorens
    septembre 6, 2017
    Reply

    Enfin je suis heureuse de te lire
    Je t embrasse bien fort
    C est bien que tu appelés l école
    À bientôt
    Lorens

    • Emeline
      septembre 6, 2017
      Reply

      🙂 A bientôt Lorens

  6. Sev
    septembre 6, 2017
    Reply

    Heureuse de te lire de nouveau. Ne laisse pas le vide s’inviter chez toi. Accueille tes émotions et les copines sont aussi la pour toi, n’oublie pas ! Gros bisous ma belle

    • Emeline
      septembre 7, 2017
      Reply

      Merci ma belle <3 Oui et vous êtes parfaites 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *