Reconversion

J’ai osé… ne plus supporter d’attendre

Attendre. Voilà ce qui s’impose à moi en ce moment. Je ne peux pas agir. Du moins, pas aussi vite ou comme je le désire. Je peux difficilement prévoir ou anticiper. Prendre de l’avance ou me projeter. Il me faut encore patienter. Ma reconversion professionnelle a démarré voilà plus de 2 ans. J’ai enfin une vision claire de ce que je souhaite faire – Gestalt thérapeute, écrivaine/blogueuse, et coach en transition professionnelle. Mais mon projet ne deviendra concret qu’en septembre et octobre prochains. Lorsque je débuterai, respectivement, ma formation de Gestalt praticienne et de coach. Dans un peu plus de 2 mois, je toucherai mon rêve du bout des doigts. Pas facile d’attendre dans ce cas-là…

 

Le plus grand obstacle à la vie est l'attente, qui espère demain et néglige aujourd'hui. Senèque. Click To Tweet

 

Voir réapparaitre les doutes

 

Mon moral est en berne. Ce temps d’attente est le terreau d’une remise en questions. Tous mes doutes se réactualisent. Ai-je pris la bonne décision ? Je voudrais tellement déjà être dans l’action ! Ne plus réfléchir aux risques ou aux échecs possibles. J’ai besoin que mon projet se concrétise. Mon corps ne demande qu’à suivre ma tête. J’ai tellement envie de rendre crédible ce que je vous raconte ici. Un sentiment de mensonge, d’entourloupe refait surface. Et si je mentais à tout le monde ?

 

Le regret pointe également le bout de son nez. Et si j’avais trop parlé ? J’ai peur de faire partie de ces grandes bouches – pour rester polie. De promettre et d’envoyer du rêve, alors que rien n’est encore palpable et vrai. Ce sentiment d’attente, de frustration, est renforcé par le fait de voir mes amies avec qui j’ai partagé le 1er cycle de l’école de Gestalt, valider leur 1ère année de 2nd cycle. Là où, moi, l’an passé j’ai été recalé. Comme le sentiment d’avoir « perdu » une année… Cette attente me met face à mon impuissance. Bien que j’ai pris les rênes de mon destin, je dois également m’adapter à mon environnement et ses contraintes.

 

Et si tout s’arrêtait ?

 

Je crois que cette attente ravive également une peur : celle que mon envie et ma motivation disparaissent. J’appréhende de louper le coche. Que la mélancolie et le vide, à nouveau, m’envahissent. Et que la magie cesse. Je sais ce que je ressens aujourd’hui, mais demain ? Mon envie de me dépasser sera-t-elle toujours présente ? Mon conjoint pourrait vous le dire, je suis actuellement comme absente. Trop occupée à me focaliser sur mes projets, de peur de les voir s’envoler…

 

J’ai beau savoir qu’il n’y a aucune raison pour que les choses changent d’ici à septembre. Mais on ne sait jamais… J’ai, en plus, l’impression de perdre mon temps. Cela fait déjà 15 ans que j’attends de vivre mon rêve et de m’épanouir dans un métier qui me plait. J’ai si longtemps espéré trouver ma voie. Trouver un sens à ma vie et me sentir utile. Maintenant que je sais ce qui m’anime, je n’ai qu’une envie : le vivre.

 

Apprendre à profiter de l’instant

 

Alors en attendant, je vais profiter de l’instant présent. L’été est là. Et bientôt les vacances. Je vais tirer parti de ce temps et ai décidé de lire. De continuer à me renseigner sur mon futur métier de coach. Ma thérapeute m’a rappelée récemment tout le positif de cette situation. Ce sentiment est lié à mon envie de me lancer dans la vie. J’ai cette pulsion aujourd’hui et c’est magique. Je ne serai que plus prête à la rentrée. Oui je suis vraiment décidé à tout déchirer !

 

« La vie, ce n’est pas attendre que les orages passent,

c’est d’apprendre à danser sous la pluie. »

Senèque

 

♥ Pour continuer à me suivre, abonnes toi à ma newsletter. Et reçois mon ebook gratuit 🙂 ♥

  • 20
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  

14 thoughts on “J’ai osé… ne plus supporter d’attendre

  1. L’attente c’est le plus compliqué Emeline. Mais comme on ne peut pas toujours tout avoir tout de suite, il faut prendre son mal en patience. Chaque jour te rapproche de ta formation et de ton rêve.
    Fais toi confiance, la passion ne disparait pas d’un jour sur l’autre!

    1. Merci Marie Ce temps d’attente m’est vraiment difficile… je doute tellement… Je ne sais pas si il s’agit d’une « passion » Plutôt une forte envie J’avoue que je ne suis pas sure, au fond, de savoir ce qu’est vraiment une passion… 😉 Belle journée a toi Bis

  2. Alala que je te comprends ! Les situations d’entre-deux, quand ton sort n’est plus tout à fait entre tes mains, quand les événements de ta vie auxquels tu accordes beaucoup d’importance sont en pause, que c’est difficile !
    Il faut malheureusement prendre son mal en patience ! Le mieux est de se changer les idées de s’investir dans autre chose pour faire passer l’attente plus vite.
    Courage 😉

  3. L’attente et l’incertitude qui va avec sont vraiment des choses que j’ai beaucoup de difficultés à gérer… J’essaie en pensant à la pleine conscience… Belle après-midi Emeline

  4. Encore une fois j’aurais pu écrire cet article mot pour mot …
    Mes journées filent sans que je ne puisse réellement avancer son mon projet, j’ai l’impression de stagner, de ne rien faire (ni pouvoir faire) pour fque Peachy Life avance alors qu’en réalité je suis seul maitre à bord de cette grande aventure …

    J’ai envie de m’y plonger à 100% mais je ressens aussi au fond de moi qu’il faut que je prenne mon temps, que je ne suis pas à 2 jours près et que l’essentiel est de savoir que j’y arriverai.

    Et nous allons y arriver <3

    1. Comme tu le dis si bien c’est une grande aventure, et il faut accepter que ça prenne du temps 🙂 Oui nous y arriverons ! Patience 😉 Belle journée à toi ! et bon courage 🙂

  5. Je te comprends très bien. Je suis assez pareille que toi. Maintenant, j’arrive de mieux en mieux à me dire que c’est ma tête qui me joue des tours mais quand j’étais plus jeune, j’ai sûrement du faire des bêtises à cause de ça. Courage!

  6. Je suis dans la même situation que toi, Emeline. Cette période d’attente me frustre et alimente mes doutes, mais elle me permet aussi de mûrir mon projet…
    Garde confiance !

    1. Merci beaucoup Nadège Oui comme tu le dis si bien, mine de rien ça tourne dans la tête en attendant et certaines idées apparaissent 😉 Bon cheminement à toi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.