J’ai osé… ne pas être parfaite

Comme si ça existait… Comme si je pouvais être parfaite… J’ai beau être consciente que ça n’existe pas, quand il s’agit de moi, je ne pardonne pas. Je ne me pardonne pas mon manque d’assurance, mon manque de capacités. Mes doutes et mes ratés. Je dois filer droit, et ne surtout pas décevoir. Je ne comprends plus bien pourquoi … et surtout pour qui… Et si j’osais relâcher la pression ? Et si j’acceptais mes imperfections ?

Je sors de mon examen de SST. Le résultat est positif puisque la carte m’a été remise. Je devrais sourire et m’en réjouir. Et bien, non je suis au plus mal. La formatrice a beau m’avoir donnée ce titre, pour moi je n’ai aucun mérite. Je n’ai pas été parfaite. J’ai hésité, me suis trompée. J’ai recommencé. Pire il y a eu meilleur que moi. Je me déçois… J’ai le sentiment de m’être ridiculisée, d’avoir faire pitié…

Je sens la colère monter. Les collègues ont beau me rassurer, j’ai beau savoir que le résultat est là… rien n’y fait. Je perds mes moyens. Je n’aime pas ce que j’ai laissé montrer à voir. Ils n’ont pas vu toutes mes capacités et ce que je sais vraiment faire. Je sens mes ongles dans ma peau s’enfoncer. C’est ma façon a moi de me le faire payer. Je me rabaisse. Je me sens plus bas que terre. J’oublie tout le reste. Je suis réduite à mon échec. Il m’est difficile de relativiser, de prendre du recul, de dédramatiser.

Une fois l’émotion passée et quelques heures pour digérer, je m’énerve à ne pas me contrôler. A réagir comme une enfant gâtée, première de la classe qui n’a rien compris au principe même d’essayer et de se dépasser. Moi qui prône l’humilité… Et si je m’autorisais le droit à l’erreur ? Et si j’ignorais mon saboteur ? Je ne veux plus de cette réaction liée à l’esprit de compétition. Je ne me suis battue contre personne sauf contre moi-même. Je me souviens de cette peur que j’avais au départ de ne pas y arriver (J’ai osé redouter mes limites). Eh bien j’ai réussi à la surmonter. Certes j’aurais pu faire mieux mais j’ai validé mon examen. J’ai ma carte SST en mains.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 Comments

  1. juillet 6, 2017
    Reply

    Il n’existe pas de clé qui déverrouille toutes les portes en même temps. Ne l’oublie pas.

    • Emeline
      juillet 7, 2017
      Reply

      😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *