J’ai osé… assumer mes 35 ans

Je viens de fêter mes 35 ans. Et contre toute attente, cet anniversaire là ne m’aura pas minée le moral.  Je l’ai même fêté avec plaisir. Sans sourciller, j’ai passé ce cap. J’irai même jusqu’à penser que 35 ans, c’est pour moi l’âge idéal. Je me sens faire partie de la catégorie « jeune adulte ». Ce groupe de gens, pas encore trop sérieux mais un peu plus matures. Plus vraiment enfants mais pas encore trop vieux.

Ce qui me plait c’est qu’il me reste encore plein de choses à écrire ! Et contrairement à mes 25 ans, j’ai déjà quelques lignes sur mon CV. Je ne pars pas de zéro. Je peux capitaliser sur mes expériences passées. Ma carrière professionnelle est loin d’être finie. Je sais de quoi je suis capable et ou sont mes limites. Travailler, ok, mais pas à n’importe quel prix.

J’ai envie de croire que le plus beau reste à venir. Je me sens plus en accord avec qui je suis. Je n’ai plus le sentiment de me cacher. De mener une double vie. J’ai affiché mon hypersensibilité, mes angoisses et mes doutes. J’ai appris à m’écouter. J’ai fait le tri dans mes amis. J’ai un peu plus confiance en mes capacités.

Fini les faux semblants. Auparavant j’étais comme enfermée dans des croyances. Persuadée que la vie que je menais, ne pouvait pas s’écrire autrement. Aujourd’hui, je n’ai plus ce sentiment de vivre ma vie sans réfléchir. De répondre à des attentes qui ne me correspondent pas. Je me sens plus libre de mes choix. Peu importe si je ne fais pas l’unanimité. Aujourd’hui je vis pour moi.

Je me sens également plus a l’aise avec mon corps. Bien que mon poids n’ait fait qu’augmenter et que mon corps ait perdu en fermeté, je m’assume. Je me reprends à porter des vêtements plus près du corps. Comme si je savais que ça n’allait pas durer. Apres tout, il est probable que dans 10 ans, en regardant en arrière, je me dise que finalement, je n’étais pas trop mal fichu à 35 ans !

Je profite des câlins et de la tendresse de mon fils. De son insouciance. Les problèmes qui le touchent, restent, comme lui, encore petits. Je bois chacun de ses « je t’aime ». Je reste sa maman chérie.

Bref, 35 ans, c’est plutôt chouette. Sans oublier, que pour les arroser, finis les bières premiers prix, ou la piquette. Vive le Chablis et l’Irancy !

—————————————————————————————

🙂 🙂 🙂 Cet article a été coup de coeur sur www.hellocoton.fr ! 🙂 🙂 🙂

🙂 🙂 🙂 Plus de 700 personnes l’ont lu tout comme toi 🙂 🙂 🙂

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !
  • 14
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 14
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous aimerez peut être aussi...

14 commentaires

  1. Que c’est agréable à lire!
    35 ans le bel âge – comme d’autres – mais la maturité aidant et en fonction du chemin parcouru, on se sent étrangement mieux qu’à 20 ans où assaillis de doutes et de questions nous n’attendions que de vieillir, avec appréhension.

    Joyeux Anniversaire en retard à toi!

  2. Un article touchant et joyeux anniversaire au passage ! J’ai 25 ans et j’ai le vertige quand je vois les années qui filent, qui filent ! Je me projette parfois 10 ans plus tard et ouais.. 35 ans, ça à l’air chouette dans ma tête !

  3. Bonjour, je viens de fêter mes 36 ans et je suis d’accord avec ce que tu dis sur le fait de s’assumer, de savoir davantage ce qu’on veut et ce qu’on ne veut pas. Malgré tout je pense qu’on l’aborde les phases de notre vie très différemment suivant notre situation personnelle : célibataire, en couple, enfants, travail, etc. Pour ma part, c’est une vraie frustration de ne pas profiter à fond de cette période de ma vie car je ne parviens pas à avoir d’enfants. Difficile dans ce cas de se voir vieillir et de constater ses quelques cheveux blancs ! Mais, c’est vrai que je suis plus sûre de moi et pour la petite anecdote, je me fais plus « draguer » aujourd’hui qu’à 20 ou 25 ans 😉 Comme quoi, une femme peut être séduisante à tout âge !

    1. Oui je comprends Tu as raison Je ne parle que de moi et de mon évolution Je te souhaite de concrétiser ton désir Et vive la beauté féminine 😉

  4. Je me retrouve totalement dans ton article, je n’ai jamais autant aimé ma vie que maintenant parce que le connais mieux et que je sais où je veux aller. J’ai entrepris de changer de boulot car je travaillais trop et ça ne m’épanouissais pas, j’ai donc envie de faire quelque chose qui me corresponde et me rende heureuse (et pas d’avoir la boule au ventre tous les jours).

  5. Bravo! Même 50, ce n’est pas mal non plus….!!! Il faut bien le dire, plus on grandit, moins on n’est bête!!!! Joyeux anniversaire 🙂
    PS: Personnellement, je me trouve mieux fichue à 50 qu’à 35… Tout va mieux quand on va bien dans sa tête!

    1. Oh ça c’est chouette ! Merci pour ce partage qui me confirme qu’il n’y a pas d’âge pour se sentir bien dans son corps et dans sa tête 🙂

  6. Bel anniversaire !!

    Je viens de fêter mes 32 ans et ça fait bien longtemps que je n’ai pas franchi un cap avec autant de facilité … Je n’arrive tout simplement pas à croire que j’ai déjà cet âge … mais de toute façon, là n’est pas la question, on y peut rien, le temps passera toujours 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *