J’ai osé… aller au bout de mes idées

Depuis quelques temps, je ne suis pas très fière de mes journées. Je passe mon temps sur les réseaux sociaux, ne me projette plus et attends juste les choses arriver. C’est bien vous me direz, ce lâcher prise. De laisser le temps s’écouler, sans trop se projeter ou anticiper. Oui mais c’est flippant aussi. De n’avoir aucun but dans la vie. De s’apercevoir que la journée s’est écoulée sans qu’il ne se soit rien passé. Et puis c’est triste. Triste de pouvoir mais de ne pas m’offrir, tous ces plaisirs qu’offre la vie. Il y a pourtant tellement de choses que je voudrais tester, expérimenter ! C’est décidé, je vais oser aller au bout de mes idées.

La colère est passée, l’énergie je l’ai retrouvée. Mes envies, je vais les concrétiser. La routine rassure mais mortifie. Je me sens m’encroûter et passer des journées sans intérêts. C’est un cercle vicieux : le soir je ne ressens aucune fierté, aucun contentement. Je n’ai pas de quoi me féliciter. Et le matin, du coup, je n’ai plus envie, je ne suis pas motivée. A moi de jouer ! Ce soir je veux changer et demain je relève mon premier défi ! J’ai envie de me sentir en vie ! Car les idées, j’en ai ! Elles ne coutent rien, je peux les faire seule. Il n’y a donc aucun obstacle, hormis l’audace. L’audace d’essayer et de me lancer.

Et ma première envie, c’est de tester la mise en place d’une série de petites choses pour bien démarrer la journée. Mon « Miracle Morning ». Un ami m’en a parlée. J’ai envie d’essayer ! Alors soyons honnête, non je ne me lèverai pas à 5h30, ce qui est conseillé, car j’ai la chance de ne pas travailler, mais de nombreux points m’intéressent : méditer, écrire, se bouger, lire. Tout ça dans la matinée ! 10 minutes suffisent pour chaque activité. Et j’ai envie d’y ajouter une activité artistique : le chant, la danse, le collage, la peinture ou encore le dessin. Tout ce qui pourrait me permettre de m’exprimer. Et puis après, pourquoi pas regarder les offres d’emploi. Oui pourquoi pas.

Rien que d’y penser je suis flippée, voir terrifiée. Affolant, n’est ce pas… Je sens mon émotion monter et mes larmes pourraient couler. Ce ne sont pourtant que des idées. C’est comme si la pression était là. Je veux seulement ne pas devoir me forcer. J’ai tellement l’envie de prendre plaisir à ce que je fais ! La pensée d’abandonner est présente avant même d’avoir commencé. Je ne sais pas ce qui me fait peur : échouer ou y arriver. Il n’y a pourtant rien de compliquer. Et en même temps je suis excitée ! Ravie à l’idée d’avoir quelque chose à partager. Mes résistances, celles qui m’empêchent d’avancer, je souhaite les voir voler en éclat et ne plus vous en parler. C’est mon challenge pour cette fin d’année : concrétiser mes envies et oser.

Rendez-vous sur Hellocoton !
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

Vous aimerez peut être aussi...

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *