Feelings

J’ai osé… affirmer ma féminité

Je ne peux évidemment pas savoir ce que cela fait d’être un homme mais j’avoue être plutôt fière d’être une femme. J’aime jouer avec tout ce qui peut me permettre de me sentir belle. Affirmer ma féminité pour moi c’est ça. C’est adapter mes chaussures à l’occasion, pouvoir porter des talons. C’est jouer avec l’opacité de mes collants, la longueur de ma jupe. En fonction de l’évènement, c’est laisser apparaitre un décolleté, plus ou moins profond. C’est porter des bijoux, en toc ou de valeur. Selon mon envie, c’est choisir une couleur de vernis et en changer quand bon me semble. C’est essayer des ombres à paupière, un fond de teint, une crème. Avec mes cheveux mi-long, c’est inventer une coiffure que j’adopte pour quelques temps, puis en changer après être allée de nouveau chez le coiffeur. Oui pour moi c’est tout ça !

 

Être fille et féminine

 

Alors forcément vous allez me dire facile quand on est une fille ! Eh bien non pas forcément justement. Oser affirmer sa féminité, c’est oser se montrer, se mettre en valeur. C’est être à l’aise avec le regard des autres. C’est déjà en avoir envie, pour soi et pour les autres. Et ce n’est pas inné.  Surtout, quand, comme moi, on n’a plus de maman. Alors j’ai appris à développer ma féminité au fil du temps.

 

D’abord je ne peux laisser tomber mes Dr Martens, mes jeans plus ou moins larges et autres pulls amples qu’une fois la mobylette mise de côté et le permis B empoché. Avant le confort était de mise, ne pas avoir froid et être protégé. Avec ma voiture, mon argent de poche, je commence donc à faire du shopping seule ou avec mes copines. Je choisis mes vêtements sans censure autre que la mienne. Les regards changent sur moi lorsque je commence à laisser parler ma féminité. C’est étrange.

 

Face au regard des autres, s’affirmer

 

Et puis j’arrive en ville pour faire mes études. Les gens ne me connaissent pas. Ils n’ont pas d’aprioris sur moi. Je peux donc petit à petit devenir la femme que je suis, sans attiser de regards curieux ou critiques. Oui car parfois affirmer sa féminité c’est se confronter à des remarques mal placées (« elle veut se faire remarquer celle là ! ») ou des surnoms dont je me serais bien passés (« chochotte » en est un qui m’a bien marquée…). Je m’inspire des filles de mon entourage. J’apprends que je peux avoir plusieurs blousons ou plusieurs paires de chaussures, aller au delà de l’utilité. Je reste cependant timide et discrète, très peu pour moi le regard insistant des hommes. Puis j’occupe un poste de chef des ventes auprès de conseillères beauté. Une vraie révélation ! Je suis la seule femme non maquillée ! Alors j’apprends, je teste et découvre tout l’intérêt du fond de teint et autres blushs.

 

Et puis je deviens maman. C’est un tournent. J’ai besoin après ma grossesse de me sentir à nouveau femme et désirable. J’ose les talents hauts et mon travail me permet de porter le tailleur. Je suis apprêtée au quotidien et cela me va bien.

 

Oui mais voilà ce travail je l’ai quitté. Alors au début je me laisse aller… Ma garde robe n’est plus adaptée. Mes vestes et pantalons restent au placard et le jean et les baskets refont surface. Mes sorties hebdomadaires ne m’imposent pas de styles vestimentaires. Sorties d’école, courses et autres tâches quotidiennes se font mieux sans talons. Biensur le weekend quand je reçois des amis ou que je pars leurs rendre visite, je prends plaisir à me faire belle. Mais le weekend c’est deux jours sur la semaine… Le reste du temps je suis donc habillée pour me sentir à mon aise. Autant dire que ma féminité tend à s’envoler…

 

Retrouver sa féminité

 

J’ai un déclic. Lors d’un weekend formation, je trouve l’une des participantes très jolie. Sans beaucoup d’artifice mais juste quelques détails: maquillage, châle. Elle est jolie sans en faire trop. Et oui on peut être maquillée et que cela soit discret, même en weekend Gestalt. Alors c’est décidé je n’ai plus besoin d’excuses pour m’apprêter. Je ressors mes talons. Pour le plaisir, je fais du tri dans ma garde robe et m’organise une journée shopping. Je me maquille. Juste pour me sentir bien, juste pour moi. Et vraiment ça fait du bien.

 

♥ Pour continuer à me suivre, abonnes toi à ma newsletter. Et reçois mon ebook gratuit 🙂 ♥

EnregistrerEnregistrer

  • 2
  •  
  •  
  •  
  • 10
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.