Freelance

J’ai osé… croire en mes rêves

Oui, devenir Gestalt-thérapeute, écrivaine et coach en transition professionnelle va être difficile. Je vais devoir dépasser mes limites. Innover et me différencier. Mais cela me semble possible. Pas à pas, apprentissage après apprentissage. Malgré ce que certaines personnes peuvent en dire. Ce sera mon avenir professionnel. Je veux croire en mes rêves. J’ai conscience qu’il me sera peut-être difficile d’en vivre au début. Mais c’est le projet de toute une vie. Développer mon activité et perdurer dans le temps me demandera de ne rien lâcher. Mais c’est le choix que je fais. Je veux vivre de ce qui m’anime. Je crois en l’audace et au succès lorsque l’on est à sa juste place. Et comment pourrais-je le savoir, si je n’essaie pas ?

 

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles Sénèque. Cliquez pour tweeter

 

Faire face aux critiques

 

Déterminée à lancer ma micro-entreprise, j’ai pris rendez-vous auprès de la Chambre du Commerce et de l’Industrie. Une femme d’un âge certain me reçoit. Je m’attends à ce qu’elle m’oriente, me liste les étapes. Mais son intention est tout autre. Je ne sais pas bien d’ailleurs ce que je fais là. Elle m’écoute lui exposer mes projets, et je vois dans ses yeux son air suspect. « Vous savez, j’en vois défiler des personnes qui veulent être coach. »; « Vous ne pourrez pas gagner votre vie, ou très difficilement »; « Le plus compliqué, c’est de trouver des clients ».

 

Je l’écoute trouver un contre-argument à chacune de mes idées. Mon sentiment est qu’elle souhaite que j’arrête avant d’avoir commencé. Je lui réponds de tout mon être. Face à elle, je lui tiens tête. Je veux développer mon activité sur des bases solides. C’est d’ailleurs pour cela que je lui demande son aide. Si j’ai pris la peine de me déplacer c’est que je souhaite faire les choses dans l’ordre : étude de marché puis business plan. Ai-je l’air totalement déconnectée ou inconsciente ? Je sais qu’elle n’a pas l’obligation de croire en mon projet, mais doit-elle pour autant m’en dissuader ?

 

Oser et continuer de rêver

 

Qu’est-ce qui est si difficile dans le fait de m’encourager ? Me mettre face à une réalité, certes, mais qu’en est-il de me donner les clefs pour y arriver ? Je me bats avec mes propres doutes, mes inquiétudes. Quel plaisir prend-elle à en rajouter ? Certains diront que c’est pour mon bien, pour me protéger. Vous connaissez ce dicton : « L’enfer est pavé de bonnes intentions ». Puis elle renchérit : « Vous vous êtes entrainée auprès d’un membre de votre entourage ? » – « Non madame, c’est un vrai métier. Il y a des étapes et des outils à connaitre. C’est d’ailleurs pour cela que je souhaite me former. » – « N’y comptez pas, ce n’est pas par internet que vous développerez votre activité. » Vraiment ? Bon là, je crois qu’il vaut mieux que je laisse tomber…

 

Chère madame, ce n’est pas parce que mon projet semble utopique et risqué, que je vais échouer. Je suis tellement persuadée que dans cette aventure, quoiqu’il arrive, je ne perdrai rien mais ne ferai que gagner. En assurance, en confiance en moi. Et puis d’autres y sont bien arrivés. Aussi fou que cela puisse paraitre, je veux croire en moi et en mes rêves. Oui je vais vers l’inconnu. Mais j’ai envie de vibrer. Je veux apprendre et découvrir qui je suis. Grâce au travail que j’ai fait sur moi, jai trouvé un sens à ma vie. Je vais puiser dans mes ressources, dans l’audace et le courage. Je vais m’épanouir et me développer. Et je vous mets au défi de m’en empêcher.

 

« Cela semble toujours impossible, jusqu’à ce qu’on le fasse. » Nelson Mandela

 

♥ Pour continuer à me suivre, abonnes toi à ma newsletter. Et reçois mon ebook gratuit 🙂 ♥

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

  • 45
  •  
  •  
  •  
  • 11
  •  
  •  
  •  
  •  

34 thoughts on “J’ai osé… croire en mes rêves

  1. ahhh c’est dur. moi aussi je lis, j’entends partout qu’on ne peut pas en vivre, qu’il faut une autre activité à côté. Alors quoi, on laisse tomber avant de commencer ? moi j’ai décidé de commencer, en me disant, si j’ai besoin de faire autre chose à un moment, je trouverai. Mais ça aura toujours un lien avec l’aide aux personnes. tant que les finances me permettent de tenir, je tenterai, pour ne rien regretter. Et si tu fais une étude de marché et un business plan, super ! moi j’avoue, j’ai un peu laissé ça de coté, en grande partie par ce que je savais que les chiffres m’auraient dit que ça n’était pas viable économiquement… Il faudrait vraiment qu’on arrive à se rencontrer en tout cas ! j’adorerais discuter avec toi <3

    1. Merci pour ton partage Oui je me dis la même chose J’espère réussir a vivre en cumulant mes 3 activités… on verra ! et si il faut je sais que je saurai retomber sur mes pattes Et avec plaisir pour se rencontrer 😉

  2. Crois en toi, c’est par là que tout commence Emeline!
    J’en vois beaucoup autour de moi des personnes qui ont changé de voie et qui s’épanouissent dans des activités, des choix de vie que beaucoup qualifiaient au départ de risqués et sans avenir.
    Mettre en garde c’est important. Mais ça doit s’arrêter à des conseils. Chacun est ensuite libre de faire ses choix, en conscience.
    Keep going! Keep dreaming!

    1. Merci Marie !! Oui Il est fort probable que ma vision évolue avec le temps Finalement ce dont je rêve c’est de travailler pour moi, avec plaisir autour des verbes accompagner et transmettre Je garde cet objectif là 😉

  3. Bonjour Emeline, pas étonné et pas étonnant ce genre de message véhiculé. Mais, il y a et il y aura aussi des messages positifs, des encouragements par d’autres interlocuteurs.
    Moi, je suis en train d’apprendre à écouter mon coeur et mes envies profondes. Je pense que tu y es déjà toi donc fies toi à tes ressenties, ton coeur car là sont les bonnes réponses. Tu as déjà bien mûri tes projets.
    Je perçois à travers ton témoignage, les écueils que l’on rencontre car l’idée du coaching me titille aussi. C’est juste un début de piste à ce stade de ma réflexion.
    Bon courage

    1. Bonjour Christophe Merci beaucoup pour ton partage 🙂 C’est chouette de te sentir sur le chemin Je te sens te découvrir et aimer ce que tu découvres Bravo à toi et merci pour tes mots encourageants Oui je continue d’y croire 🙂

  4. Coucou !

    Je crois surtout que
    1) Cette femme est dépassée par la technologie et n’a pas conscience du pouvoir d’internet
    2) Elle est frustrée par sa propre « non-réussite » alors ça l’embête de voir d’autre réussir

    Mais ne te décourage pas ! Bisous

    1. 🙂 🙂 Je ne sais pas Quoiqu’il en soit je trouve ça triste Comme si sa vie lui avait donné des leçons et qu’elle n’en ressortait pas grand chose de bon… Ca me booste à faire bouger les choses pour que tout le monde ne se résigne pas 😉 Merci en tout cas pour tes encouragements

  5. Tu as raison de croire en tes rêves, Emeline 🙂
    Par contre, les arguments de ton interlocutrice ne sont pas totalement infondés : beaucoup de microentreprises ne passent pas le cap des 3 ans. Il faut vraiment se préparer à l’entreprenariat pour éviter de tomber dans ses pièges…
    Connais-tu le réseau des BGE ? Ils accompagnent les entrepreneurs dans leur parcours. Et, au cas où, il y a aussi la solution du CAPE (contrat d’appui au projet d’entreprise). Je t’encourage à explorer ces pistes !

  6. Bravo, ne surtout rien lâcher, je m’imagine bien y parvenir aussi. Par contre « gestalt-thérapeute » m’interpelle, qu’est-ce donc ?

      1. d’accord ! Donc si je ne me trompe pas, c’est une sorte de développement personnel ? Pour ma part je suis en formation de naturopathe. 🙂

  7. Ton article est très touchant et je sens que tu parles avec ton cœur.
    Je suis dans la même position que toi, en reconversion professionnelle je sens bien que lorsque je parle de mon projet aux gens qui m’entourent ils sont septiques.
    Je suis également sûre que l’aventure de entrepreneuriat va m’apporter et j’ai envie de prouver au monde entier que je vais réussir.
    Alors je t’encourage à fond et je te souhaite beaucoup de courage.

    1. Merci beaucoup 🙂 Tes mots me touchent Dans quel projet te lances tu ? Je te souhaite également beaucoup de réussite et de t’épanouir tout au long de ce projet Belle journée à toi et au plaisir de te lire 🙂

  8. Coucou !
    J’adore vraiment la thématique de ton blog, je trouve cela très positif.
    Concernant cet article, je trouve ça incroyable que des personnes se permettent d’essayer de « casser » nos rêves et envies. D’autant plus si ce sont des personnes professionnelles censées apporter une aide.
    En tout cas je suis ravie que tu oses et je te souhaite une belle réussite ! 🙂
    A bientôt !

    1. Oh c’est super gentil ! Merci beaucoup Lorelei 🙂 Je prends tous tes encouragements et vais tout faire pour me dépasser… rien que pour la contredire 😉 Belle route également à toi et au plaisir de te lire sur ton blog 😉

  9. Bel article inspirant et en même il y a vraiment une résonance dans ce discours. C’est vrai il y a toujours ces rabat-joie qui nous envoie de mauvaises vibrations ou ce qui cherchent la faille pour nous déstabiliser. Apprendre à ne pas se laisser atteindre dans ce genre de situation est un réel apprentissage. Bonne chance dans la réalisation de tes rêves !

    1. Merci beaucoup ! Je prends ! Oui j’imagine que c’est leur propre frustration qui parle J’essaie de me dire que ça leurs appartient Bon vent à toi aussi et au plaisir 😉

    1. Chouette projet! Certains diront oui (on ne peut pas les empêcher) mais ce qui compte c’est ce qui t’anime 😊 Bon vent à toi ! Et ose ! C’est ma philosophie 😉 Merci en tout cas de ton passage ici 😊

  10. Je te félicite pour ton lancement et ta détermination. Tu pourras peut être la coacher un jour cette petite dame ! 😂 😘

  11. C’est fou que dans un monde où on nous pousse à toujours innover, toujours faire mieux, il y ait des personnes qui ne pensent qu’à nous arrêter ! Tu as tellement raison de croire en tes rêves. Ce sont des personnes comme toi qui font avancer le monde et des personnes comme elle qui ne connaîtront pas le bonheur d’y arriver un jour 😉

  12. Que de croyances limitantes dans le discours de cette femme… Ne te laisse surtout pas impressionner ma belle, si tu es positionnée et alignée avec ton activité ça fonctionnera, j’en suis la preuve vivante 😉 Premier mois trois clientes, et là en 4 jours 24 contacts par mail avec des prospects, pourtant je suis spécialisée dans le coaching à distance! Ça fait peur à certains les gens qui osent vivre leurs rêves et se donner les moyens de réussir !
    Je t’envoie plein de courage dans cette aventure!
    Élodie

    1. Oh merci beaucoup !! C’est tout à fait ce que j’avais besoin d’entendre 🙂 j’en suis tellement persuadée moi aussi Bravo en tout cas pour ce super démarrage et longue vie à objectif lune coaching ! 🙂

  13. Oh mais c’est dingue la mauvaise foi de cette femme ! C’est pas possible ces personnes qui croient qu’on ne réussit à gagner sa vie qu’en travaillant dans une boîte, en faisant la même chose pendant des années, en suivant les modèles de la société. lls sont tellement fermés d’esprit ! Nous sommes en 2018, il y a tellement de choses qui sont à notre disposition pour qu’on puisse réussir différemment et réaliser nos rêves. Rien que la technologie est déjà un outil fantastique ! En tout cas, ne te laisses pas abattre par les pensées des autres 🙂 Continue d’entreprendre ce que tu veux entreprendre et je suis sûre que tu vas réussir à faire ce qu’il te plaît.

    1. 🙂 Merci !! Son discours, bien que je m’en serai bien passé, à malgré tout laissé une trace sur moi… mais il ne m’empêche pas de continuer Et qui sait, je finirai peut être par lui prouver qu’elle a eu tort, la bougresse ! 🙂 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.