Feelings

Faire revivre une personne disparue

Faire revivre une personne disparue - Lever le secret et parler d'une personne décédée

Faire revivre une personne disparue – Un article un peu différent, pour un thème particulier : le deuil, la perte, la séparation. Lors de notre dernière session de formation Gestalt, j’ai pu en apprendre davantage sur ces thématiques et son accompagnement. Une formation très riche, qui pousse à l’introspection. Puis j’ai vu le film documentaire « Evelyn » sur Netflix. Magnifique. Et je me suis posée la question : moi, où en j’en suis avec ces sujets-là ? Saurai-je les accompagner demain ? Qu’est-ce que j’ai vécu et qu’est-ce que j’en connais ? Suis-je même à l’aise avec ? Oui, des pertes, j’en ai connu. Ma maman, mon papi, mes mamies, des tontons et Jocelyne… Et tous ces évènements m’ont fait grandir. Clairement, ils m’amènent aujourd’hui à envisager la perte et la vie différemment. Je me sens, par certains aspects, plus riche qu’avant.

Vivre la perte

Faire revivre une personne disparue - Faire face à la perte, à la séparation, au deuil

Déjà, il m’apparaît important de distinguer perte, deuil et séparation. La séparation, c’est lorsque l’on perd de vue une personne. Qu’elle quitte notre vie pour vivre la sienne ailleurs. Elle n’est pas morte. Simplement, nous n’avons plus de nouvelles. De signe d’elle. Il est toujours possible d’imaginer, qu’un jour, à nouveau, nous allons la rencontrer. Alors que la perte, la personne est décédée. Il n’y a pas de retour possible. Aucun moyen d’être à nouveau, physiquement en contact, avec elle. Sa présence ne peut être qu’un souvenir. Malheureusement, elle est partie à jamais. Quant au deuil, il s’agit d’un processus. Les différentes étapes que l’on est amené à vivre en cas de perte ou de séparation, mais pas que. Lorsque l’on change de carrière par exemple. Où encore, lorsque l’on perd l’un de ses membres…

Tout véritable changement s’accompagne de ce processus de deuil. Il est nécessaire pour accéder à l’étape suivante. Une fois posée ces éléments, comment vivre la perte alors ? Je n’ai évidemment aucune clé magique. Je peux toutefois vous partager mon expérience. Et ce que j’ai pu comprendre de ce que j’ai traversé, c’est qu’à un moment, il est bon d’en parler. Que l’on soit face à un enfant ou un adulte, éviter le sujet, n’a pas de bon effet. Faire revivre une personne disparue est bien plus riche que ce que l’on pourrait penser. Au début, émotionnellement compliqué certes. Mais indispensable, avec le temps, pour continuer à aller de l’avant. Et vivre avec ce manque qui ne disparaît jamais vraiment.

Faire revivre une personne disparue

Dans bon nombre de décès, souvent tragiques, inattendus, existe un poids très lourd, celui du secret. Parler de ce qui s’est passé est trop douloureux. Alors on continue à vivre, en essayant de ne pas trop y penser. Son prénom est tu. Et les souvenirs commencent à s’envoler… Mais ce que je sais, c’est que malgré cette « stratégie » de fuite, la souffrance, elle, ne s’atténue pas. C’est un fardeau, un manque, un vide, qui ne nous quitte jamais vraiment. Très souvent, on y pense. L’évoquer met mal à l’aise. On fait « comme si », alors que tout notre être dit, pense, démontre, l’inverse. On se dit qu’en en parlant, on va mettre mal à l’aise notre interlocuteur. Qu’il ne saura pas trouver les mots et que l’échange sera plombé. Et combien de fois, je me suis dit : « mais si je commence à en parler, je ne vais pas savoir m’arrêter de pleurer… »

Faire revivre une personne disparue - Parler d'une perte, d'un deuil même tabou

Alors on préfère se taire et poursuivre sa vie sans revenir en arrière. Faire revivre une personne disparue, donne parfois l’impression d’être faible. On partage une faille, une cicatrice. Et si l’autre ne nous voit plus qu’à travers elle ? Afficher une peine, une douleur, une souffrance, à quoi ça peut bien servir ? De toute façon, ça ne la fera pas revenir… Et puis la mort, c’est glauque. Pour ma part, c’est même terrifiant. Alors en faire un sujet de conversation, pas vraiment… Comment parler de cette personne, évoquer sa perte, sans revivre systématiquement l’évènement ? Je crois que je sais, aujourd’hui, comment faire : en échangeant sur ce que l’on a gagné à sa rencontre plutôt que sur ce que l’on a perdu. Souligner la chance que l’on a, de l’avoir connue.

La vie plus forte que la mort

Faire revivre une personne disparue - Se remémorer une personne décédée

Et souvent, il faut du temps. Bien qu’il n’y ait pas de règle. Certains pourront évoquer le nom de la personne disparue tout de suite et les jours suivants. D’autres mettront quelques années, avant que cela soit possible. Et l’intérêt est là d’être accompagné. Chacun vit son deuil à son rythme. Ne vous jugez pas si pour vous, c’est encore inaccessible. Puis, lorsque vous vous sentez prêt(e), évoquez son prénom avec des personnes qui l’ont également perdu. Quelle a été ma surprise, à chaque fois, de m’apercevoir du plaisir que ça procure. J’ai pu imaginer – parce que moi-même, je le ressentais – le soulagement pour mon interlocuteur. De savoir qu’il n’était pas seul à y songer. Car bien que la personne soit partie, elle vit toujours à l’intérieur de nous. Elle a laissé une trace, un bout précieux de son âme.

Par les moments partagés, les souvenirs gravés, la personne disparue ne l’est jamais vraiment. Lorsque l’on croise un regard, sent une odeur, entend une chanson, soudain, elle réapparaît. Dans nos pensées, notre corps, nos émotions. Et lorsque l’on parle avec un proche d’une personne disparue que l’on a connu ensemble, on évoque sa vie et non sa mort. Faire revivre une personne disparue, c’est exactement ça pour moi. Ce qui est douloureux, c’est le traumatisme. Le moment de séparation. Souvent l’annonce et ce qui en a suivi. Mais avant, cette personne nous avait comblé par bien des aspects. Et c’est cela, qu’il me semble bon d’évoquer.

Comment faire revivre une personne disparue

Sans l’idéaliser. Juste revenir sur ce qu’elle était pour nous. Ce que l’on a vécu à son contact. Être honnête sur la place qu’elle a tenu dans notre vie. Et tous les souvenirs qu’elle a laissé. Alors, oui, l’émotion parfois nous submerge. Mais n’est-ce pas elle qui nous rend humains ? Ce n’est pas en montrant son chagrin qu’on le donne à autrui. Ce n’est pas un fardeau que l’on transmet comme un cadeau empoisonné. Non. C’est l’inverse. Je trouve qu’il s’agit d’un cadeau magnifique que de montrer ce que l’on vit à l’intérieur. Ses ressentis. Je ne vois que du bon à être authentique. Et si on ne pleure pas à ce moment-là, à quel moment est-ce possible ? Il ne s’agit en aucun cas de faire mal à l’autre. Il s’agit avant tout de partager une émotion. De la vivre ensemble. Et ça fait toute la différence ! Le partage. Petit à petit, vous en parlerez plus facilement. Même à de nouvelles rencontres qui ne l’auront pas connu. Les photos réapparaîtront si elles avaient disparu. Et la vie prendra le pas sur cette douloureuse absence.

♥ Pour continuer à me suivre, abonnes-toi à ma newsletter. Et reçois en cadeau mon ebook ♥ (Vérifie tes spams pour confirmer ton inscription)

Besoin d’être accompagné(e) dans ta transition professionnelle ? Je peux être là pour toi ! En face à face, ou en ligne. Pour en savoir plus, clique ici.

  • 36
  • 1
  • 12
  •  

6 réflexions au sujet de « Faire revivre une personne disparue »

  1. Un billet très juste et différent de d’habitude qui me touche Emeline.
    Je suis d’accord sur tous ces points. Le silence n’est jamais une solution. Le deuil est un processus, chacun son rythme, chacun son temps d’apprentissage, de guérison. Il n’y a pas de règle.
    La personne est peut-être partie mais elle reste quelque part dans nos souvenirs. C’est quelque chose qui est gravé pour toujours. Avec le temps c’est toujours plus facile d’en parler.
    Beau et doux weekend à toi

    1. Merci Marie Oui je crois qu’il est bon d’en parler Et probablement que si je l’évoque ici, c’est que je me sens un peu plus guérie 😉 Prends soin de toi Bon weekend Marie !

  2. ça me donne une idée d’article. J’ai toujours eu envie de parler de ma grand-mère qui était ma deuxième maman mais n’ai jamais réussi à trouver les mots. Merci pour ce texte très juste 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.