Feelings

Et si je devais mourir demain ?

Et si je devais mourir demain ? La question m’est passée par la tête. Après que ma psy m’ai rappelée combien j’avais la faculté de toujours regarder vers où je voulais aller – où je voudrais déjà être, en fait – et mon insatisfaction et mes doutes chroniques. Oui, je cours constamment après la perfection, le haut de la pyramide. Je la vois, elle me plait, elle me fait de l’œil… mais elle me met une sacré pression aussi. Et si tout s’arrêtait aujourd’hui, serais-je vraiment tout en bas de l’échelle ? N’aurais-je vraiment rien accompli ?

 

Le bonheur n'est pas d'avoir tout ce que l'on désire mais d'apprécier ce que l'on a. Cliquez pour tweeter

 

Où j’en suis aujourd’hui

 

L’électrochoc je l’ai eu dans la salle d’attente de ma psy. J’aperçois une nouvelle affiche. Ma thérapeute met en place des groupes de thérapie… whaou ! Pour moi, tout un symbole de réussite ! Qu’est-ce que je l’envie ! Je la vois, tout la haut, au sommet, à la fois thérapeute et coach, avec son propre cabinet. C’est tout ce qui me fait rêver ! Elle a développé sa propre activité et est comblée aujourd’hui. Je réalise alors que ma situation, est loin, très loin, de cette réalité.

 

Aujourd’hui, je suis à mille lieux d’une telle reconnaissance professionnelle. Balancée dans le vide, je vacille. Je me trimballe avec mon sentiment d’incapacité et d’imposteur. Difficile de m’imaginer avec mes premiers clients… Je doute, j’en tremble. Je rêverais tellement moi aussi de réussir à mon compte…

 

Plutôt que de penser à ce que tu n’as pas, pense à ce que tu peux faire avec ce que tu as. Ernest Hemingway Cliquez pour tweeter

 

Et si ce n’était pas si mal ?

 

Et si j’avançais, pas après pas ? Je ne suis pas au même point qu’elle, certes, mais notre parcours est différent. Nous n’avons pas, non plus, le même âge. Je suis sur la première marche. J’ai déjà franchi pas mal d’étapes : prise de conscience de mon mal être, prise de décision pour changer cela, remise en question et introspection, définition de mes nouvelles attentes et de mes rêves, éclaircissement de mon projet professionnel. Et bientôt je serai dans l’action avec le début de mes formations…

 

Oui, si je devais mourir demain, je n’aurais aucun regret. La vie que j’ai aujourd’hui me comble. Je ne sais pas où je vais et ce que l’avenir me réserve – scoop ! c’est pour tout le monde pareil ! – mais j’ai trouvé ma voie. Je connais la direction à prendre et j’y vais avec envie. J’ai trouvé un sens à ma vie. Je suis aujourd’hui réellement moi. Sans masque, ni faux-semblant. J’ai construit la famille dont je rêvais. Je me sens entourée et comblée par ma famille et mes amis. J’ai un toit, de quoi manger et des rêves plein la tête. Je me sens heureuse et épanouie. Si vous m’aviez dit cela il y a seulement 3 ans, je vous aurais dit : c’est le haut de ma pyramide ! Et je dois reconnaitre qu’aujourd’hui j’y suis.

 

 

« Le contentement apporte le bonheur, même dans la pauvreté.

Le mécontentement apporte la pauvreté même dans la richesse. »

Confucius

 

♥ Pour continuer à me suivre, abonnes-toi à ma newsletter. Et reçois en cadeau mon ebook 🙂 ♥

  • 32
  •  
  •  
  •  
  • 22
  •  
  •  
  •  
  •  

18 thoughts on “Et si je devais mourir demain ?

  1. Je me reconnais dans cet article car je suis passée par ces étapes. Que la route est longue pour arriver à l’acceptation de soi ! Et pourtant, c’est une condition sine qua non pour être bien dans sa peau : s’accepter et s’aimer tel qu’on est !

  2. C’est vrai qu’on se focalise souvent sur ce qu’on a pas encore fait, réalisé, alors même que nous avons parcouru pas mal de chemin. C’est pour cette raison que c’est bien aussi de temps en temps de jeter un coup d’oeil en arrière. Tu vas à ton rythme Emeline et tu avances vers ton rêve. Tu m’inspires!
    D’ailleurs en voyant la photo tu aurai aussi pu te dire: voilà où je serai dans x temps!
    Grosses bises

  3. J’adore te lire ! Tes billets me donne la pêche ! La confiance en soi, c’est vraiment un truc difficile quand on part sans… Je suis sur ce chemin également après des mois plus bas que tout ! ça fait du bien ! C’est comme vivre à nouveau
    Bonne journée Emeline <3 Bisous

    1. Oh merci Zenopia ! C’est un très beau compliment que tu me fais là 🙂 Oui nous sommes quelques uns à travailler cette fameuse estime de soi et j’adore lire que nous avançons tous, toi et moi y compris 🙂 Belle journée à toi aussi Bis

  4. J’aime bcp ton article car il nous rappelle que nous sommes des éternels insatisfaits alors que nous devrions juger et apprécier ce que l’on a à sa juste valeur !
    Merci pour ton article !

    1. Merci Anaïs 🙂 C’est super gentil Oui j’apprends à ne plus être une éternelle insatisfaite et à profiter de tout ce que j’ai déjà. A m’appuyer sur moi en somme 🙂 Belle journée à toi !

  5. Isabelle Colkins, conférencière internationale, m’a dit la semaine dernière : « C’est quand on a peur de la mort, qu’on commence réellement à vivre. » Je suis d’accord avec elle et vous ?

    Je me rends compte à quel point la société peut nous conditionner si bien que nous n’osons par réaliser ce qui nous fait vibrer. Je suis passé par là. J’étais ingénieur et il m’a fallut deux ans et demi pour oser me lancer dans ce qui m’enthousiasmait, à savoir : accompagner des personnes pour les aider à trouver le métier de leurs rêves.

    Je n’ai jamais été aussi épanoui même si ce n’est pas facile. Je vis chaque jour en dehors de ma zone de confort. Il y a un prix à payer pour être heureux. Mais le jeu en vaut la chandelle !

    1. Bravo ! Chouette partage et beau parcours Je vous souhaite beaucoup de réussite dans ce que vous avez entrepris Cette citation ne me parle pas forcément. J’ai côtoyé la mort bien trop tôt pour qu’elle m’inspire la vie… Quoiqu’il en soit oui je me sens bel et bien en vie et oui le jeu en vaut la chandelle ! Bonne route à vous !

  6. Merci pour ton partage, qui me rappelle que chaque chemin est unique et se construit pas à pas. Avec des doutes, des erreurs, des angoisses, mais aussi de belles victoires et de bons moments qu’il faut savoir apprécier…

    1. Oui tellement Tout parait parfois plus simple et chouette chez le voisin mais c’est simplement différent Merci Nadège pour ce bon résumé de la vie 😉 Belle journée miss !

  7. Ah cette question !!! S il te restait 6mois à vivre, quelle serait ta cerise sur le gâteau, cette chose que tu voudrais accomplir avant de partir sans regret… Il y a 6mois j aurais dit, écrire un livre, laisser une trace. Maintenant, ça serait de voir le monde avec mes enfants… Leur apprendre les différentes cultures, à s intéresser aux autres, à la nature… Tout est mouvant, chaque projet en amène un autre, chaque rencontre, chaque discussion fait réfléchir… Ce midi, mon mari me faisait remarquer qu à force de courir après le haut de ma pyramide, j en oubliais de profiter des petits rien, des petits bonheur du quotidien… Voilà, pour moi mourir tranquille ça sera quand j aurai atteint cet équilibre entre le haut de la pyramide qui me grise et les petits bonheurs du quotidien qui entretiennent un doux cocon autour de moi… 😘💞

    1. Oh merci Mélanie !! Oui tes mots me parlent beaucoup Je n’oublie pas d’avoir mon sommet, il me guide et m’incite à me dépasser mais sans me faire violence J’apprends pour ça à revenir au présent et au petits instants de bonheur comme tu le dis si bien ! Chouette nouveau projet en tout cas 😉 Hâte d’en savoir plus Belle journée !! Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.